Col Garnier

Publié le 22 Juin 2015

Jeudi 18 juin 2015 :

Col Garnier (Queyras) (2279 m)

 

 

   Avec un retour (ouf !) du beau temps, c'est-à-dire pas d’orage en après midi, la rando s’est déroulée au mieux : Sentier « pierraille » au début (se rappeler que Queyras = Quern) …, sentiers le long de falaises, sentiers herbeux en forêt, sentier d’alpage fleuri. Bref ! rando (sous le soleil … et les moucherons) appréciée, je l’espère, par l’équipe présente.

 

   A propos de sentier : pour répondre à certains, et après quelques recherches (livre « A travers le Queyras, sur les traces d’Hannibal », de Nicole et Jean Lapeyre), nous avons bien parcouru, ce jour là, la voie romaine de Guillestre (Gramison), rattachée à l’Empire Romain en 66 par Néron. La voie romaine, périlleuse, menait d’Eygliers à Gros puis au Col Garnier, à Furfande, aux Escoyères (du latin Excubiae : poste de garde), nécropole où subsistent encore des inscriptions gravées à la gloire de Bussulus, Préfet romain, continuait probablement par le sentier de Charve – Serre Pinou, et pénétrait dans le Queyras proprement dit par Villargaudin jusqu’à la vallée d’Arvieux (Arvum : terre labourée).

 

  « La voie romaine, dont on retrouve les restes en bien des endroits, franchissait les gorges de Furfande, les défilés de La Valette et de Garnier selon les moyens de l’époque : Les audacieux constructeurs élevaient dans les failles des murs de remplissage en pierres sèches facilitant l’écoulement des eaux. La technique du gabion en est directement issue. Cette voie fut longtemps utilisée par les queyrassins pour éviter le fond des gorges fréquentées par les brigands, les avalanches et les inondations … ».

Geneviève Vincent-Vivian

Les photos ICI

 

Rédigé par A.B.R.G

Commenter cet article