Séjour " Les BAUGES"

Publié le 5 Octobre 2015

Séjours dans les BAUGES

du 28 septembre au 2 octobre 2015

***********************************************************

LES  BAUGES.

    Au nom de tous je voudrais donner un grand coup de chapeau à Elisabeth et Alain pour l'organisation de leur premier séjour.

    Pour une première, c'est un coup de maître.

  Le gîte et le couvert étaient excellents et le choix des randonnées, d'une grande qualité.

    Peu d'entre nous connaissaient les Bauges, ils ont su nous les faire découvrir et apprécier.

    Qu'ils en soient ici remerciés.

    Enfin un grand MERCI pour leur bonne humeur et leur gentillesse.

Noël.

****************************************************

Jour-1

 Lundi 28 septembre 215 - Le tour du Charbon.

16 personnes, 1100 m de dénivelé 17km à la louche.

Il ne manquait que le soleil.

    Avec Alain et Elisabeth comme guides, nous rejoignons le parking du Reposoir, 1165m, début de notre périple dans les Bauges.

    A travers les pâturages du Nanbloz, nous rejoignons le Col de la Bormette, 1304m.

    Nous continuons vers les chalets du Nant (Nant veut dire : ruisseau, torrent) et le bois de Petelet ; forêt de sapins, de hêtres et d'épicéas.

    La montée avant de basculer sur l'autre versant du Charbon, est de toute beauté; le sentier taillé dans la roche est exceptionnel. "Chapeau aux Anciens" pour ce travail remarquable.

    Ensuite, descente à travers une Belle combe, vers les chalets du même nom.

    Jean-Pierre mycologue émérite nous donne quelques informations sur les nombreux champignons trouvés en chemin, pour parfaire notre savoir, ignorants que nous sommes, il nous donne les noms en Français et Latin ? Certaines (Pauvre de nous) donnent cour à leurs fantasmes en transformant, sous de grands éclats de rires, les noms en Latin que Jean-Pierre cherchait à nous inculquer.

    La randonnée se poursuit en allant de chalets en chalets ; pour les noms, voyez les photos jointes.

    Avant le Pas de l'ours, pose casse-croute. On ne s'éternise pas, le chemin est encore long et il nous reste une belle montée jusqu'au chalet des Gardes et la Dent des Portes.

    Ensuite, descente jusqu'au terminus toujours dans la bonne humeur.

    Un grand merci à Alain et Elisabeth pour leur implication.

Les photos du Jour ICI:

**********************************************************************

Jour-2

                                                                                                           

Randonnée du mardi 29 septembre 2015

Le Mont Colombier 2043 mètres 6 heures de marche 12km

 

        Ce matin , le brouillard est moins épais que le veille et une belle journée s'annonce pour gravir ce magnifique belvédère des Bauges .  

    Notre chemin qui commence entre les maisons de Aillon le Vieux , pénètre bientôt dans la forêt et remonte dans la Combe du Cheval insérée entre 2 parois rocheuses. Quelques marmottes profitent de leurs derniers jours au soleil . En face de nous , la petite station de ski de Margeriaz.

    A 1700 mètres le sentier débouche dans le bel alpage de Rossane avec ses vaches , juste en dessous du Colombier . Il nous paraît bien loin, mais une fois le col franchi et quelques rochers passés , c'est le sommet avec entre autre la Chartreuse , la chaîne du Mont Blanc, les Aravis , Belledonne, etc .

    On partage ce superbe panorama avec le groupe de lycéens de notre gîte et un groupe de militaires et il faut descendre un peu pour manger.    

    Après la descente par la crête jusqu'au col de La Cochette , puis le Chalet de la Bottière , on retrouve la vallée et les voitures . Mille fois merci à Alain et Elisabeth pour cette super rando qui nous a donné un autre aperçu de ce beau pays qu'ils connaissent si bien .

Mady.

 

Les photos du jour, ICI:

 

 

*****************************************************************

Jour-3

Mercredi 30 septembre

 

    Ce matin, en passant par le village d’Aillon le Jeune, l’objectif de la journée est la Pointe de Galoppaz. Malgré la persévérance d’Elizabeth et Mady pour chercher le chemin de départ au travers de taillis et combes sauvages, la troupe a dû abandonner et rebrousser chemin. Après enquête auprès d’un chasseur, la lecture du topo était simple : un parking n’est pas un rond point... Allez comprendre

    Rien n’est perdu ; nous irons à la Crête de Charvet en passant par le Chalet Ducrey d’autant qu’une belle surprise est promise. Il faut la mériter avec une nouvelle épreuve : atteindre le Col du Pré du Tour par une piste des plus boueuses ! Nous y voilà avec un beau panorama sur le Mont Blanc et le Grand Paradis.

    Dans ces Bauges, les forêts sont d’une beauté exceptionnelle et foisonnent de champignons ; nous avons même pu goûter au lactaire poivré.

    De retour, les montres affichent un dénivelé global de 740 m et 5 h de marche ; c’est peu pensez-vous, mais ce fut un vrai défi nature !

- Monique -

Les photos du jour, ICI:

 

*********************************************

Jour-4

Jeudi 1er octobre

CR en attente

Les photos du jour, ICI:

 

î************************************************

Jour-5

Vendredi 2 octobre.

 

    Pour la dernière randonnée, nous partons sur la route du Col d’Orgeval. Dès les premiers mètres, nous sommes dans l’ambiance ; une pente raide nous amène jusqu’à un débouché sur le refuge et les pâturages du Col d’Orgeval.

    Certains restent sur le site pour profiter d’une sieste prolongée avant de redescendre.

    L’autre groupe, par un chemin sinueux et un passage en crête, arrive à la Pointe de Chaurionde ( 2173 m ) pour redescendre par « le chemin diabolique » (dixit Elizabeth) :

    - Col du Drison, Col du Haut Four, puis longue traversée forestière sur un sentier glissant, accidenté parfois, aux multiples champignons pour le bonheur de J.Pierre et Raymonde.

    Notre leader Elizabeth nous ramène sans encombre jusqu’au parking du Nant Fourchu.

Daniele et J.Noël

Les photos du jour, ICI:

Rédigé par A.B.R.G

Commenter cet article