Publié le 31 Janvier 2013

Promenade en Laragnais 745 m D 5 h de marche 14 P

 

      Difficile de se tenir au programme en ce mois de Janvier tant le manteau neigeux ne cède pas de terrain… Azimut sud, cap sur LAZER pour se rendre jusqu’au Pas d’Arzelier ? 

Le capitaine du jour annonce la couleur : il s’agit d’une reconnaissance : à 14, pourquoi pas ! Nous partons avec cartes, compas, sextant à la recherche de l’itinéraire. La plus gourmande demande un bonbon Kréma à chaque petit trait jaune trouvé… 

Pour ne pas se perdre, nous avons déjà de précieux renseignements avec les lieux-dits « L’Argentière » et « Jubi ». La température est si douce que nous en oublions l’hiver. Certains ont peine à croire, en raison de courtes flâneries, que nous parviendrons à passer ce Pas, encore si haut. Aussi la « pause » du panneau de Jubi parut déconseillée. 

Mais nos vigies Patrice et Marcel, en avance pour repérage, nous hissent vers cette crête de St Genis et pas à pas, on sort de la chênaie pour arriver sous la petite falaise calcaire. Ce passage finira de donner quelques rougeurs aux petits mousses de l’équipage. 

Chacun est satisfait d’être arrivé à bon port et plus particulièrement les amies qui sortaient pour une remise en jambe.

      Ce fut un aller-retour, parfois agrémenté de fantaisies, avec bonne humeur et camaraderie. 

Monique A ---

Petit Jeu : dans le reportage photos, quelle est l’intruse ? 

Répondre dans la rubrique « Ecrire un commentaire » Merci---

LesPhotos>https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20130131PromenadeEnLaragnais

 GEDC2494.JPG

GEDC2504.JPG

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 31 Janvier 2013

        Le col des Aiguilles en raquettes  

 

 

Les premières rampes du col de Darne sont éloignées d’un bon kilomètre du col de Festre d’où nous partons à 9 heures 30. C’est une bonne occasion de s’échauffer les jambes après avoir vérifié nos dix ARVA.

La neige qui a subi le redoux de la veille est ferme et croûteuse. La marche en est facilitée et c’est sans difficulté que nous atteignons une cabane isolée. Première étape où nous sortons quelques biscuits.

Toujours sur une neige dure, nous progressons à droite du col de Darne vers le Collet. Le groupe s’est un peu étiré dans les sinuosités du talweg mais ce point névralgique nous permet un regroupement.

La plongée de 150 mètres sur le pré du Col avec ses longueurs et ses promesses de remontée laborieuse laisse pensifs certains d’entre nous. Finalement nous décidons courageusement de mettre le cap sur le col des Aiguilles. En prévision du retour chacun s’efforce de collaborer pour dessiner une trace dans cette descente bien pentue.

Le vallon jusqu’au col est très long mais c’est une promenade qui nous conduit progressivement vers les volumineuses plaques à vent arrondies que nous esquivons prudemment. Le col est atteint, nous y sommes. Instant de contentement dans ce silence de glace. Un coup d’œil sur les massifs pointus de la Jarjatte et nous amorçons le retour avec un soulagement retenu car on sait que la remontée sur le Collet laissera quelques souvenirs. La perspective du repas donne des forces aux plus fragiles.

La redescente se fait sur une croûte neigeuse très chaotique avec un jour blanc qui nous rend tous aveugles. Le parking est en point de mire et nous finissons par nous y retrouver tous heureux de cette belle journée d’effort.

 

https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20130128ColDesAiguilles

P1040252.JPG

P1040254.JPG

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 29 Janvier 2013

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 29 Janvier 2013

  Raquettes Les Chaumattes 

 

  Nous sommes 4 au départ de la station il est 12h30 en direction des Chaumattes.

 A quelques centaines de mètres déjà un autre monde : une nature sauvage quoique amicaleArrivé aux Chaumattes nous entrons dans la forêt domaniale de Bois Vert . On s'élève ensuite vers les Crousières, l'itinéraire nous emmène jusqu'au lieu-dit Sagnassou pour redescendre ensuite vers la station de Laye. Belle promenade à l'abri du vent  avec une superbe vue .

Retour au parking ; il est 15h30. 

Les Photos-> https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20130128RaquettesLesChaumattes 

sortie-raquettes-laye-28-JANV-2013-004.jpg

 

sortie-raquettes-laye-28-JANV-2013-027.jpg

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 26 Janvier 2013

  Séjour Saint Jean De Sixt 

 Forgeassoud du 19 au 26 janvier 2013 

 

   Après avoir bravé les routes enneigées ,nous sommes arrivés sans encombre au centre de vacances de Forgeassoud en fin d’après midi.

installation rapide et l'apéritif de bienvenue nous a réunis dans ce centre accueillant que plusieurs d'entre nous connaissaient déjà;

inscriptions pour les diverses activités prévues pour le lendemain.Elles étaient variées, depuis les séances de gymnastique douce jusqu'aux grandes randonnées raquettes, en passant par le ski de fond(Lucien et Paule nous ont manqué mais Marie jo et Jean Pierre ont pris les choses en mains),le ski de piste et les petites raquettes avec Thierry notre accompagnateur ou Martine guide du patrimoine,chacun choisissant selon sa forme et ses envies.Les soirées étaient animées entre les jeux (merci Denise pour ton rumikub),les parties de belote ou la danse sous l'égide de Floriane.

Si le terrain avalancheux ou le brouillard n'ont pas toujours permis de terminer les grandes randos prévues,les skieurs se sont fait plaisir au Grand Bornand ou à la Clusaz et les skieurs de fond se sont régalés (voir le compte rendu de Marie Jo).Les "petits raquetteurs "garderont un souvenir ému de la journée au plateau des Glières,haut lieu de la résistance avec un très beau film et la visite de ces lieux chargés d'histoire avec , en réconfort,des" matafaims" chez la" Dame de Haute Savoie".Le lendemain,malgré le froid, tout le groupe emmené par Thierry a apprécié la vue magnifique sur la chaîne du Mt Blanc du haut de la crête des Aravis,puis une descente "super" dans la poudreuse même si le brouillard est remonté très vite de la vallée.

Ce séjour a malheureusement été  attristé par le deuil qui a touché Noël et Mado,la maladie de Mumu et les diverses grippes ...

Un grand Merci Noël pour avoir organisé cette semaine à la neige dont nous avons profité dans l'ambiance toujours aussi amicale de l'ABRG.       M.M                               

Photos-du-21->https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20130121StJeanDeSixt

 Photos-du-23->https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20130123RocDesTours

 Photos-du-24->https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20130124Beauregard

 Photos-du-25->https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20130125StJeanDeSixtSulens

 Photos Divers->

 https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20130122StJeanDeSixtDivers

 

webRocDesTours07.jpg

webBeauregard16.jpg

 

 

 

 

 

Compte rendu des randos raquettes à Saint Jean de Sixt .

 

De nouveau nous nous sommes retrouvés à Forgeassoud dans ce superbe pays de neige avec la ferme intention d'en profiter au maximum.

 

Dès le 1er jour, le petit groupe de 13 raquettistes remonte le vallon du Boulet jusqu'à Lormay, en direction du col de l'Oulettaz (1925 mètres). La hauteur de neige augmente rapidement après le hameau des Troncs, et les poteaux indicateurs sont difficiles à trouver. Le chemin en forêt monte agréablement et, une fois dépassée la fameuse passerelle, on débouche sur un magnifique cirque sauvage presque vierge de toute trace de passage. On se sent seuls dans toute cette immensité blanche. On se trouve en dessous du col, au pied de La Pointe Percée. Il fait très beau, les montagnes sont lumineuses mais hélas les coulées de neige autour de nous nous incitent à la prudence. Après avoir repris des forces, on entreprend la descente et le retour à la civilisation.

 

Le 2e jour, les 13 raquettistes partent avec plein d'optimiste malgré les nuages mais au Col du Colombier, on comprend que le Lac de Peyre gardera tout son mystère. La redescente dans le torrent jusqu'au hameau de Cuillery est très ludique. Les chalets restaurés du hameau sont magnifiques. Pourquoi ne pas aller manger un peu plus loin et visiter d'autres chalets? On continue jusqu'aux Bouts, puis la Sonnerie, qui nous offre un balcon rustique mais accueillant pour mettre la table, surtout après le réconfort aux plantes de Christian.

 

Mardi, les timides rayons de soleil du matin font place à un généreux soleil dans un grand ciel bleu quand les 8 raquettistes arrivent à Samance en direction du Roc des Tours. Un seul tracé fait par un groupe de militaires, de la neige toute fraiche, poudreuse et en quantité, c'est le top! On aborde bientôt les premières pentes au pied de L'Aiguille Verte, puis le plateau karstique si caractéristique du Roc des Tours. Il faut être très vigilant pour déjouer les pièges du relief. Au sommet, on se trouve entre le Mont Blanc, le Lac de Genève, le Grand-Bornand, la Tournette, tout le massif des Aravis et le Plateau des Glières où l'on doit aller demain. Mais il ne fait pas chaud et on redescend jusqu'au col pour manger.

 

Il fait froid ce matin sur l'immense plateau des Glières. Les fondeurs ne sont pas encore nombreux. Après un arrêt en face du Monument de la Résistance avec les 2 flèches pointées vers le ciel en signe de victoire et le soleil qui traduit le sentiment de liberté des maquisards, on quitte les pistes piétonnes pour rechercher le Col de l'ovine, mais arrivés au pied des falaises rocheuses, nous préférons continuer vers le Pas du Loup, pour manger au-dessus des chalets des Auges, face au Mont Blanc. Le retour se fait le long de la lisière de la forêt. Encore un peu de bonne neige.

 

Une nouvelle fois les 11 participants partent avec un ciel tout bleu, le soleil pointe sur le Plateau de Beauregard depuis le col de la Croix Fry, sans comparaison avec la même rando de l'année dernière qui a laissé à tous un souvenir inoubliable.Ce jour-là tout est parfait, pas un nuage, pas de vent. On est tous contents de retrouver notre cher chalet du Colomban qui reste gravé dans notre mémoire. Une petite pensée pour les absents. On s'attarde pour discuter avec un groupe de cafistes d'Annecy qui nous font profiter de leurs connaissances du pays. Tout en mangeant, on étudie le tracé de la rando de demain. Le Sullens est juste en face de nous.

 

Notre séjour se termine et c'est déjà la dernière rando. Le ciel n'est pas bleu, il a de la brume mais le soleil n'est pas loin et cela nous permet de faire de sublimes photos. L'effectif est réduit (5) mais le cœur y est. On ne se lasse pas d'admirer les jeux de la brume et du soleil jusqu'a l'arrivée au sommet. Nous sommes fascinés par les massifs qui émergent de la mer de nuages sur toutes les vallées autour de nous le Charvin, la Tournette, le Mont Blanc, les Aravis, la Pointe Percée, le Roc des tours avec l'Aiguille Verte et la pointe de Jaloubre etc... A la table d'orientation c'est la rencontre avec un skieur "local" qui nous raconte son pays et nous fait partager son fameux "ARVA dernière génération". Il a été très apprécié et il nous a surement aidé à affronter la dernière descente noire. Les ruines de la Greffas nous accueillent pour notre dernier repas dans la neige.

 

Encore un grand merci à Noël, aux meneurs et aux participants qui ont fait que ce séjour soit aussi super, toujours dans une ambiance aussi ABRG..            Mady

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 26 Janvier 2013

  Séjour St Jean de Sixt  Les fondeurs 

 

 

Pour la 2ème année consécutive, nous séjournons à Forgeassoud.

Semaine de repos, de gastronomie et d'activités sportives en tout genre.

Le groupe des fondeurs variant de 11 à 4 participants découvrent des sites nordiques paradisiaques.

Quel plaisir de parcourir les pistes de la vallée du Bouchet au Grand Bornand,le plateau de Beauregard et des Confins à la Clusaz,immenses étendues où le manteau blanc scintille de mille feux sous le soleil, forêts aux sapins chargés de neige, chalets typiquement savoyards sommeillant sous une couche épaisse et les sommets du massif des Aravis que nous admirons sous différents angles.

Partout la neige est excellente, les pistes impeccablement tracées, montées parfois un peu soutenues pour mieux savourer ensuite l'ivresse de la descente.

Les fondeurs s'en sont donné à coeur joie : 101 kms parcourus au total.

Merci à Jean-Pierre qui prît les casquettes de coordinateur, accompagnateur, chauffeur et un grand merci à Noël d'avoir organisé, non sans mal, ce séjour pour le plus grand bonheur de tous.                                                 Marie-Jo

 

Les Photos-> https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20130121SkiDeFond

 

013.JPG

029.JPG

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 24 Janvier 2013

 

  Sortie Ski de Fond, Les BORELS 

03 participants, 28 km 

Avant tout, nous avons une petite pensée pour la majorité du groupe des fondeurs qui doivent  se régaler sur les pistes Savoyardes.

Les conditions de neige sont très bonnes et nous décidons, pour cette sortie, de finaliser le secteur du Champsaur en empruntant une partie des traces de la Transchampsaurinne.

Vers 09h45,  03 participants s’élancent du village de Pont du Fossé. Le parcours est sous forme d’un AR. Le circuit passe  ensuite par Les Garnauds (n°6), les Borels (n°5) et la boucle de la Grande Casse (n°8).

Vers 13h00, sous un beau soleil nous faisons une bonne pause repas pour admirer les sommets qui nous entourent et prendre des forces pour le retour. Un peu de courage, il nous reste encore 14km pour rejoindre l’arrivée……

Pour le retour, nous optons pour une petite cadence régulière. La glisse est excellente, un peu trop parfois dans certaines descentes……..

C’est vers 16h15, que nous rejoignons l’arrivée.

Ce fut encore une très bonne journée de fond avec une très grande satisfaction, pour tous, d’avoir bouclé la boucle.

Vivement jeudi  pour la prochaine sortie……

Camille

 

DSC07129.JPG

2013-01-24-Ski-de-Fond--Les-BORELS.jpg

1.jpg

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties