Publié le 29 Avril 2015

Mardi 28 avril Via Ferrata la Grande Fistoire

La Motte du Caire - 12 Participants

 

12 participants pour cette ( déjà ) troisième sortie via de la saison.

Direction la Motte du Caire dans le 04.

Magnifique via, très variée, avec quelques passages assez techniques. Cette via ferrata est réputée pour son parcours sportif et aérien : au programme : passerelle de 60 m de long, le Bombu (dévers), la dalle couchée, et pour les plus téméraires : le pont népalais et sa grande muraille. Et pour terminer 3 magnifiques et impressionnantes tyroliennes respectivement de 150, 135 et 220 mètres de long.

Un tour complet le matin. Retour aux voitures à 12h30. Casse-croûte convivial.

L'après-midi un nouveau tour complet pour certains, et pour d'autres, un parcours raccourci par la grande passerelle et les tyroliennes. Quelques nuages en début de matinée, et ensuite grand soleil.

Une très belle journée.              Djipi.

 

Les photos ICI.

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Via

Publié le 23 Avril 2015

La Barre en circuit à partir de la route de Rabou

21 participants, 1150 m de dénivelé, 14 km, 6h de marche

23 avril 2015

 

Départ vers 8h dans le virage de la route de Rabou avant la bifurcation sur la Chau, à environ 2 km de Rabou et une altitude d’environ 1130m.

Après une courte remontée le long de la route, nous empruntons le sentier descendant sur le petit Buech (cote 1016m). Un pont de singe permet de traverser le torrent ; en raison des oscillations du pont, il faut le franchir un par un.

Ensuite nous remontons rive droite jusqu’au village des Baux. Nous suivons la départementale D418 sur environ 1 km et prenons le chemin à droite montant vers la crête de la Barre. Le chemin monte quasiment tout droit, avec possibilité de faire quelques lacets sur un sentier balisé en jaune. Cette montée est un peu pénible car raide, monotone et en plein soleil. Cependant à l’altitude de 1400m, le chemin s’interrompt et l’on suit un sentier plus agréable rejoignant progressivement en traversée l’extrémité est de la Barre. A cet endroit, atteint après 2h30 de marche, nous faisons un arrêt casse-croûte ; on peut commencer à profiter d’un panorama splendide.

On poursuit la remontée de la crête de la Barre pendant une heure environ jusqu’au sommet à 1988m. La vue du sommet sur le pic de Bure, plusieurs sommets des Ecrins au nord et certains sommets de l’Ubaye est très belle. On revient sur nos pas pour pique-niquer un peu au-dessous sur la crête. Puis on descend à travers les pentes herbeuses nord-est des alpages jusqu’à rejoindre un sentier en traversée vers 1650m que l’on ne suit pas. On continue au contraire à descendre, après la rupture de pente, le long d’une sente cairnée jusqu’à un sentier en traversée vers 1350m qui permet de rejoindre à travers la forêt de Moissière le Pont Romain sur le petit Buech à 1045m. Une remontée par la route forestière rive gauche d’environ 100m de dénivelé conduit à Rabou. Un arrêt sur la placette en face de la mairie permet de se désaltérer la fontaine. On suit enfin la départementale D503 jusqu’au parking situé à environ 1.7km que l’on atteint vers 15h30.

Cette balade variée et faite par un temps correct, un peu couvert le matin, puis vite dégagé, a été appréciée par l’ensemble du groupe malgré le dénivelé respectable.

Les photos ICI

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 22 Avril 2015

Mardi 21 avril 2015 Repas ski de fond

 

    La Ferme Auberge LES CLARINES à Entrepierre nous a accueillis chaleureusement pour notre repas de fin de saison. Une météo exceptionnelle nous a permis de faire une petite balade de 2H jusqu’au lac de Raffon avant de glisser les pieds sous la table autour d’un savoureux repas partagé avec nos anciens, pionniers du groupe, toujours fidèles à ce rendez-vous annuel.

    Le repas s’est terminé en chanson avec l’hymne des fondeurs dédié à Lucien à l’époque où il régnait en maître absolu.

 

       « Dans la neige, toutes les années, les années,

          Dans la neige, nous allons skier.

          C’est un groupe de l’ABRG,

          Passionné, mordu et motivé,

          Le jeudi est notre rendez-vous,

          Nous nous amusons comme des fous.

          Dans la neige, derrière Lucien, Lucien,

          Dans la neige, nous menons bon train.

          Il nous mène quel que soit le temps,

          Aux 4 coins du département

          Quand la glisse est exceptionnelle,

          Il est vrai qu’il fait des étincelles.

          Dans la neige, avec les Bouillot, les Bouillot,

          Dans la neige, il fait toujours beau.

          La saison déjà est terminée

          Et nous ne l’avons pas vu passer,

          Mais il ne faut pas avoir de peine,

          Nous nous retrouverons l’année prochaine.

          Dans beaucoup de neige, il faut l’espérer, l’espérer,

          Dans beaucoup de neige, nous irons skier. »

Marie-Jo

Les Photos ICI

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 21 Avril 2015

Rocher de 9 heures

mardi 21 avril 2015

11participants

 

   Pour cette deuxième sortie via, 11 participants "seulement" . 7h30 direction Digne. On a failli rater la blonde en passant à Sisteron. Mais quand même.

   L'approche de la via est un peu longue, d'abord une longue montée, puis une descente de l'autre côté. Nous déposons nos sacs repas au passage, à la sortie de la via. Il faut une bonne heure pour arriver au départ. Le temps est superbe, et la vue sur Digne magnifique. A midi nous pouvons casse-croûter au soleil après avoir parcouru sans encombre les deux tronçons de cette jolie via.

   Après midi une partie du groupe fera un deuxième tour complet. Bravo aux nouveaux ferratistes.

   Encore une belle journée.

Les photos ICI

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Via

Publié le 21 Avril 2015

Céüzette en semi-circuit

11 participants, 810 m de dénivelé, 12 km, 4h de marche

13 avril 2015

   Départ du lieu-dit Candy (1045m) à 8H 40, au-dessus du hameau de Cousin lui-même situé sur la D19 2km après Sigoyer. Attention le nombre de places de parking est limité à 3. Si l’on est plus nombreux, il faut utiliser les places en bord de route forestière dans le virage environ 400m un peu plus loin.

   Nous suivons la route forestière jusqu’au bout, conduisant à la maison de Ravorier à 1190m; puis nous empruntons un sentier montant assez raide au col à la cote 1510m situé sur la crête sud de la petite Céüze. A partir de ce point la vue est très belle surtout avec le grand beau temps qui est au rendez-vous. On remonte alors cette crête jusqu’au sommet de la Céüzette à 1681m. Un petit pas délicat avec une courte enjambée au-dessus du vide permet de rejoindre la plate-forme du sommet. Un brin de corde amené, au cas où, s’avère utile pour aider les personnes les plus impressionnées par le passage.

   On rejoint par un sentier facile la crête ouest où l’on peut observer plusieurs marmottes peu farouches prenant un bain de soleil sur les rochers.

   On bifurque ensuite vers le sud par le GR 94 conduisant au col de Bois Rien. De là un sentier étroit mais bien tracé ramène par les ruines du hameau de Céas à la crête sud. On choisit une aire de pique-nique en bord de falaise avec une vue plongeante sur la vallée de la Durance fort appréciée par les pique-niqueurs. Pour le retour, on suit à nouveau la crête sud jusqu’au premier col atteint le matin. La descente se fait par le même itinéraire. A Rivorier, on fait un arrêt culturel d’une bonne demi-heure pour visiter l’atelier de sculpture sur bois suite à la proposition du propriétaire qui est un passionné. On rejoint le parking de Candy vers 14h30. Il est à noter que l’absence totale d’avions décollant de Tallard jusqu’en début d’après-midi a permis de profiter de la sérénité des lieux, ce qui serait plus difficile durant le week-end.

Les photos ICI

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G