Publié le 29 Mai 2015

Jeudi 28 Mai 2015: Le Rocher du Caire. Jean-Pierre R

 

   Départ vers la Drôme...et le temps estival... jusqu'à Rémuzat où les 3 véhicules se garent avec les 15 randonneurs (ses).

   Traversée du pont qui enjambe l'Oule pour rejoindre le sentier qui longe cette rivière;montée pour rejoindre le bas de la falaise que nous allons gravir grâce à des chaînes et une échelle (le tout bien sécurisé et sans danger!)....encore quelques marches et nous voilà sur le plateau et sa croix.

   Nous avons pu admirer pendant notre montée le ballet de quelques vautours...et nous nous sommes attardés sur le plateau pour les observer.

   ( Un gentil touriste étranger et photographe est même venu nous demander une adresse mail pour nous faire parvenir une photo de notre groupe!)

   Direction le col en suivant la crête, belle vue sur la vallée.

   Pause pique-nique au col, avant de redescendre vers Rémuzat en contournant le rocher de    St-Auban; petit arrêt à la Chapelle Saint-Michel avant de retrouver les voitures.

   Une bien belle journée , avec enfin des températures de saison.

   Merci Jean-Pierre.

   Δ 700m; 4h30 de marche; 15 participants Ch .B

Les photos ICI

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 29 Mai 2015

Montagne d’Aujour depuis Le Saix

Jeudi 28 mai 2015

 

  Nouvelle rando à Aujour, toujours aussi beau, temps magnifique.

Casse-croûte au sommet, pas de vent, pas un nuage, conditions

idéales.

14 participants, 1050m de dénivelé.

20km de distance et 7h00 de marche.

Bravo à tous.   A bientôt sur les sentiers

Daniel.

 

Les photos ICI

 

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 26 Mai 2015

Rando du 25 mai au lac des Rouites

Lundi 25 mai 2015

 

 Le lundi de Pentecôte est un jour férié pour certains, un jour travaillé pour d'autres mais pour 8 randonneurs de l'Abrg c'était un jour de rando dans le Queyras à Ceillac.

   Après le départ classique au pied du Mélèzet ,on monte dans la forêt de mélèzes par le GR5 . On doit monter à 2383 mètres mais la neige a bien fondu et le soleil est souvent là. Le sentier est raide par endroit mais très agréable et on apprécie le travail fait par les employés du Parc du Queyras.

   On passe au dessus de la falaise de la cascade de la Pisse. Le ruisseau de la Pisse est superbe et une belle passerelle en bois nous permet de le passer facilement.

   Avant d'arriver au Lac Miroir, un petit sentier nous mène vers un très joli petit vallon sauvage, plein de marmottes et de fleurs. Il fait bon s'y attarder. On retrouve le chemin balisé qui monte vers le Lac des Rouites. Quelques névés se passent aisément et ces 180 mètres de dénivelée nous offrent une vue superbe sur le col Girardin, le Pas du Curé et la Colette Verte, la Pointe de la Saume, et on est au pied des sommets de la Crête de Veyres, de la Font Sancte et du Pic des Heuvières.

Le pic de Rochebrune au loin est majestueux. Le tour du lac est encore enneigé et des icebergs flottent sur l'eau. Le site est très sauvage. Il y a des traces d'activité pastorale:les ruines d'un enclos et d'une cabane en pierres sèches. On décide de descendre en faisant un petit détour avant d' aller manger au Lac Miroir.

   Et puis il faut redescendre en alternant piste de ski et chemin. Fini la solitude du lac des Rouites ...Avant d'arriver aux voitures, on admire l'impressionnante cascade de la Pisse.   

  Merci à tous les amis qui m'ont fait confiance pour cette rando. Merci pour cette bonne humeur si chère à l'amicale qui fait mettre de côté tous les soucis le temps d'une journée. Mady

Les photos ICI

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 25 Mai 2015

La tête de la Clappe en circuit à partir de la route des Baux

9 participants, 850 m de dénivelé, 11 km, 4h30 de marche

Jeudi 21 mai 2015

 

   Cette randonnée a été faite en remplacement du circuit au Trou du Duc en Ubaye en raison du temps incertain, très venté et froid pour la saison.

   Départ de la route D418 montant aux Baux à la cote 1043 vers 7h50. On suit pendant un quart d’heure la route forestière montant vers le col de Conode. Puis à l’endroit de l’ancienne carrière, on prend à droite un sentier récemment et superbement tracé, qui grimpe sur l’épaule « Pierre Longue » de la tête de Vente-Cul. La montée par un temps frais à travers les touffes de thym avec une vue plongeante sur la vallée du petit Buech est très agréable malgré la raideur de la pente.

   L’intérêt de ce nouveau sentier est également de permettre un accès plus direct à la Clappe que par les Roux. On rejoint par un tronçon de route forestière le col de Garcinel au bout de 2 heures environ. Là le vent souffle de plus en plus fort. On poursuit la montée sur la crête de la Clappe. En raison de la violence du vent, qui fait tituber voire plaque à terre les plus légers, on renonce par prudence à atteindre le sommet de la Clappe et on emprunte le sentier des Cabrettes à l’altitude d’environ 1870m. On atteint en une demi-heure le col des Roux où l’on jette un œil à la cabane des Cabrettes et à l’ancien téléphérique. En raison du vent froid, on redescend rapidement jusqu’à l’altitude d’environ 1450m.

   On pique-nique à l’abri d’une haie en plein soleil pour se réchauffer. Après le repas on atteint la bergerie de Fortube, puis le village des Roux. On termine en empruntant la D418 sur 1.5 km pour rejoindre les voitures vers 14h15 ; à 300m des voitures, on remarque le curieux bloc erratique de la Condamine transporté par le glacier depuis le Briançonnais, il y a quelques dizaines de milliers d’années.

   Cette randonnée est à refaire par un temps plus clément en parcourant l’intégralité des crêtes de la Clappe entre le col de Garcinel et le col des Roux.

Les photos ICI

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 21 Mai 2015

Via Ferrara Serre Eyraud - Le Rocher d’Arthouze.

17 Participants.

 

 Voilà une via à deux pas de Gap et que nous visitons peu. Pourtant cette via est assez plaisante. Nous avions prévu de faire le rocher d'Arthouse le matin et la via d'Ancelle l'après-midi. Le temps était très menaçant et nous aurions été bien avisés de faire un deuxième tour, tout de suite vu que la via du rocher d'Arthouse n'est pas très longue. ( 1h30, via plusieurs retours).

  Hélas nous avons voulu nous en tenir au programme prévu et nous sommes partis vers Ancelle. Pour le casse-croûte nous avons commencé au rosé mais nous avons fini à l'eau (de pluie) . Retour sur Gap plus tôt que prévu.

Les photos ICI

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Via