Publié le 29 Octobre 2015

Jeudi 29 octobre 2015

 Montagne de Durbonas 870 mètres 12 km

15 Participants

  Les 15 randonneurs sont arrivés dans le Bochaine confiants dans la météo. Mais le brouillard que l'on espérait tous voir se dissiper nous a accompagnés pendant toute l'ascension de cette 1ère hivernale de la face ouest de la Montangne Durbonas (2086 mètres).

 Après les panneaux d'information sur l'histoire de Durbon et sur la vie des cerfs , le GR 94 C nous mène par le vallon de Combe Longue à la prairie de Plate Bansi avec sa bergerie en ruine et son abreuvoir. Il faut ensuite trouver le sentier qui mène au Grand Clot.

  Au fur et à mesure que l'on monte, le sol est de plus en plus blanc et le givre s'épaissit. Les arbres sont superbes. Au bord des corniches, les magnifiques points de vue sur les vallées sont une mer de nuages et les massifs environnants sont perdus dans les brumes. Au sommet, les rares éclaircies nous offrent des paysages féeriques. Il fait froid et on ne peut guère s'attarder encore moins y manger. Pour cela, il faut redescendre jusqu'au Grand Clot pour trouver le coin idéal à l'abri du vent et au soleil.

Ensuite, encore un petit jeu de piste pour trouver le Col de l'Eschaup au milieu des étranges arbres morts, sur pied ou à terre, avant d'arriver au pied des rochers qu'il faudra franchir (facilement ) pour atteindre le sentier vers le col de Recours et le GR que l'on suivra jusqu' au parking.

Merci à tous d'avoir gardé votre bonne humeur malgré les mauvaises conditions météo. Depuis le sommet on a un panorama à 360°, Vercors, Dévoluy (Garnesier, Chamousset, Bure, Gd Ferrand ) les Ecrins, les Bans, l'Olan, le Sirac, le Ventoux, Lure etc.                   Mady

La trace sur Openrunner:

http://www.openrunner.com/index.php?id=5409509

Les photos ICI:

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Beauchêne

Publié le 27 Octobre 2015

Lundi 26 octobre 2015 Lac de l'Estang

11 participants - 12 kms - D : 800 m

 

    Magnifique journée automnale pour réaliser cette rando dans le Champsaur au lac de l'Estang.

    Nous sommes 11 joyeux lurons, au départ des Richards, à prendre le sentier qui s'élève dans le vallon sur notre droite, près du torrent. Dans l'herbe jaunie, quelques frêles gentianes nous lancent des clins d’œil bleutés. La montée se poursuit sur une sente tracée par les moutons jusqu'au pied de La Pousterle où la vue s'étend sur le Tourrond et en contrebas, le lac de l'Estang que nous apercevons dans l'ombre d'une paroi rocheuse, miroir gelé ourlé de blanc.

    C'est là que nous irons nous installer pour le pique-nique, endroit parfaitement abrité et ensoleillé.

    Nous sommes montés côté cour et redescendons côté jardin parmi les mélèzes aux roux chatoyants, accompagnés du murmure du torrent tout proche.

    Un petit pierrier à traverser et nous retrouvons le GR, sentier en balcon avec vue imprenable sur la vallée du Drac.

    Un petit arrêt à la fontaine du Planté pour se rafraîchir et commettre un péché mignon de gourmandise et nous repartons à travers le sous-bois qui nous ramène à notre point de départ.

    Alice nous a menés de main de maître et a su déjouer les pièges des poteaux arrachés susceptibles de nous égarer.

    Merci pour cette bonne journée de détente bien appréciée de tous.

Marie-Jo

Les photos ICI:

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Champsaur

Publié le 23 Octobre 2015

Jeudi 22 octobre 2015 -  L’Arche

Dénivelé: 750m. Distance 8km

23 participants

  

    En premier lieu toutes mes excuses pour ce départ trop rapide, désolée mais je ne me suis vraiment pas rendu compte, j’étais sûrement mal réveillée!

    Au départ de Moissière vers 9h. nous cheminons d’abord en forêt sur un confortable tapis de feuilles ce sera un plus pentu par la suite...

    La météo  nous est favorable, pas de brouillard et température agréable. Le groupe est au sommet de l’Arche 2256m avant midi et nous profitons du magnifique panorama durant le pique-nique.

    La pause sieste sera abrégée à cause de la fraîcheur de la brise... La descente dans les parties raides s’effectue prudemment et nous serons de retour au parking vers 15h.

    C’est une rando proximité qui mérite d’être connue.

   Merci à tous pour votre participation et particulièrement à Mady la photographe.

M-France

 

Les photos ICI:

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Champsaur

Publié le 22 Octobre 2015

Jeudi 22 octobre 2015

    Au départ des Andrieux, ce matin, à 8h30, les 14 randonneurs présents avions quelques craintes quant au temps que nous allions avoir pour cette journée. Mais, il suffisait d’y croire car, dès la sortie des sous-bois, une belle lumière nous a accueillis, nous nous trouvions alors au-dessus des nuages et l’arrivée aux lacs s’est faite sous le soleil qui est resté présent lors du repas, pour le plaisir de tous.

    Nous avons bien rencontré quelques difficultés sur les pierres gelées et même verglacées par endroits à la montée et un peu à la descente mais, la prudence étant, ces détails ont été vite oubliés tellement le lieu était magique. Ce fut donc une belle journée.

Patrice

Les photos ICI:

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Valgaudemar

Publié le 20 Octobre 2015

Lundi 19 octobre 2015

Les Crêtes de la Rortie.

     Quelle idée m'a pris de fixer le départ à sept heures alors que huit aurait largement suffit.

    Nous sommes dix au départ de la randonnée, par un temps magnifique.

    Le départ se fait au parking des Allouviers, sur la piste en direction du Plan. Une centaine de mètres plus loin un sentier s'élève sur notre droite et nous permet de rejoindre le GR.

    Nous quittons celui-ci pour rejoindre le col de l'aiguille. Le sentier, après une courte descente, s'élève vers les crêtes et le Clôt du Puy.

    Nous sommes en avance, et pour cause, aussi nous décidons d'aller jusqu'au point de vue (une centaine de mètres de dénivelé supplémentaire pour la pause casse- croûte et une petite sieste).

    Il est maintenant temps de rejoindre les voitures par un très beau sentier qui longe les voies d'escalade et la via ferrata.

    Merci à tous pour votre bonne humeur et ces moments de partage.

Noël.

Les photos ICI:

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Ecrins

Publié le 16 Octobre 2015

RANDONNEES PEDESTRES DU JEUDI 15 Octobre 2015

Eygliers – Côte 1308

Cabane de Bois Durat - Demoiselles coiffées du Merdanel

950m de dénivelé – 5h30 de marche – 17 participan(ts-tes)

Eygliers – Côte 1308 – Cabane de Bois Durat

850m de dénivelé – 5h de marche - 16 participan(ts-tes)

 

    Sur une idée de Robert, nous avions proposé aujourd’hui deux randonnées partant du même lieu (côte 1308 au-dessus d’Eygliers), ayant une partie commune et l’une étant plus longue que l’autre. L’intérêt a été de se retrouver tous ensemble pour le pique-nique.

    A 7heures pour l’une et 7heures45 pour l’autre, nous quittons notre parking habituel, direction la cote 1308 au-dessus d’Eygliers (en direction du hameau de Gros) où nous garons les voitures.

    Force est de constater que le soleil annoncé par M. Météo est défaillant et a laissé la place à un inhabituel brouillard qui envahit toute la vallée de la Durance et les massifs environnants.

    Nous nous engageons tout de même sur le P.R. très bien tracé qui emprunte d’abord une piste forestière puis un sentier qui grimpe vers Les Crouzas (2300m).

    C’est à la cime du Bois de la Sufra (cote 2183) que les deux itinéraires se séparent ; chemin des Crouzas pour le circuit long et sentier conduisant à la cabane de Bois Durat pour l’autre.

    Le brouillard persistant et le sol étant humide, nous décidons de ne pas aller plus haut et de redescendre tous vers la cabane, point de ralliement pour le pique nique.

    Le premier groupe étant parti ¾ d’heure plus tôt, a rejoint la cabane vers midi.

    Disposant d’une heure environ nous sommes donc allés rendre visite aux très belles demoiselles coiffées du Merdanel avant de redescendre rejoindre nos amis du second groupe pour le repas toujours façon ABRG.

    La température étant peu clémente, nous faisons l’impasse sur la sieste et nous prenons le chemin du retour par le GR.541 qui nous ramène aux voitures.

    Ces randonnées auraient été très agréables sous le soleil, mais le brouillard a été présent toute la journée sur le massif. Dommage !!!

    Néanmoins, tout le monde a été heureux de se retrouver à l’heure du déjeuner toujours dans l’habituelle bonne humeur, convivialité et amitié ; c’est l’ambiance de l’ABRG.

    Merci à toutes et à tous pour votre participation ; un merci particulier à Michel BOTTEGA et Jean-Pierre RAMBAUD pour leur aide.

Gilbert COUSIN et Robert BERNARD

Les Photos du groupe 1 -> ICI:

Celles du groupe 2    -> Par Là:

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Ecrins

Publié le 12 Octobre 2015

Rando du 11 octobre 2015

(1100m de dénivelé, un peu plus de 6h de marche)

 

    Non, Napoléon n’est pas monté au Piolit ! malgré la ressemblance à une lettre près, aucun rapport ! La crête de Bonaparré a sa jumelle : Malaparré. Peut-être qu’un érudit local saurait nous renseigner sur la signification des deux noms…

    Départ pour Ancelle à 7h30. La barre de Bayard nous inquiète un peu. Devrons-nous marcher dans le brouillard comme Monique lors de la reconnaissance ? Pas du tout, le cirque de Rouanne est complètement dégagé.

    Après quelques cahots sur la route empierrée, nous laissons les voitures à Pomponne, et nous attaquons la raide montée qui surplombe la piste de ski de fond. Nous sortons de la forêt pour gravir les pentes herbeuses qui nous mènent au col de la Pourrachière (2171m).

    De là, plus vraiment de sentier : nous avalons les bosses de la crête qui s’élève sur notre droite jusqu’aux derniers contreforts du Piolit. Beau parcours d’arête très esthétique qui nous permet d’atteindre la pente terminale où nous rejoignons le sentier classique d’accès au sommet. Plus que 150m… et nous y voilà. Tour d’horizon à 360° : le panorama est étendu et nous ne pouvons identifier toutes les montagnes qui nous entourent.

    Il est trop tôt pour manger, les estomacs attendront la redescente par le col de Chorges (impressionnantes fissures avec des chaos de rochers) jusqu’aux chalets de La Plaine. Le soleil est chaud, le pique-nique presque estival. Les friandises salées ou sucrées nous donneront des forces pour la suite de la descente qui durera quand même plus de 2h. On finit par un toast à Alain qui a proposé l’itinéraire et à Monique qui l’a vaillamment remplacé, et c’est reparti !

    Passage aux sources de la Rouanne, puis à Rouanne haute. Nous empruntons un moment la route, puis retraversons le torrent pour retrouver peu après les voitures.

    Nous célébrons la fin de la rando par un dernier festin de gâteau roulé : ce n’est pas encore aujourd’hui que nous nous convertirons à l’ascétisme…

Elisabeth.

La Trace-> http://www.visugpx.com/?i=MiUKxpOJgq

Les photos ICI:

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Champsaur

Publié le 12 Octobre 2015

    Vendredi 9 Octobre 2015

 

    Pour la 7ème année, les Randonneurs de l’Amicale des Baliseurs et Randonneurs du Gapençais n’ont pas manqué la tradition de ce repas, en se retrouvant fort nombreux au restaurant des Aupillous à la Chapelle.

    Un ciel clément, de belles couleurs automnales ont aussi embelli cette journée d’amitié.

Les photos ICI:

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G