Publié le 17 Décembre 2016

 

    Valbelle - Aire de St Robert - Valbelle.


    Dénivelé : 540m - 5 heures de marche.



   Je ne sais pas si c'est dû à l'itinéraire proposé, à l'identité de l'animateur ou à la perspective de déguster les camemberts à la braise, mais nous étions nombreux, 86 ce matin à 9h30 au départ de Valbelle.

   Rapidement en route du fait de la température, nous suivons un sentier  qui monte très régulièrement, au milieu de bois de chênes.
   La montée est ponctuée de haltes habituelles et revigorantes.

   A proximité du col, le givre couvre le sol.

   Le col «le pas de Soumiou» est atteint vers 11h30.

   Il est décidé de redescendre vers le lieu du pique-nique, l'Aire de St Robert.

   Dans le fond du vallon, nous marchons au milieu de magnifiques buis et autres végétaux givrés. Paysage magique !
Nous empruntons le sentier de Sarah, du prénom d'une adolescente décédée en 2004 dans un accident d'ULM avec son papa.

   À 12h40 nous arrivons pour le pique nique.

   Les tables sont déjà installées et chargées de nombreux mets tous plus appétissants les uns que les autres.
   Je n'évoquerai pas les diverses boissons proposées….

   Puis vient le moment tant attendu des délicieux camemberts à la braise !

   Après les desserts, digestifs, café et les chansons de  circonstance, nous prenons le sentier du retour qui descend....ouf !

   Retour à Valbelle à 16h.

   Belle journée.

   Merci aux organisateurs.

A l'an que ven ! Et Se li sian pas maï que li sian pas men !

Jean-Marie Disdier

 

  Pour voir les photos cliquez ICI                  Où LA    

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Val de Durance

Publié le 9 Décembre 2016

 

     RANDONNEE pédestre DU JEUDI 8 Décembre 2016

 

   Les Crêtes de Chabre (Laragne)

 

   840m de dénivelé – 5h30 de marche – 55 participan(ts-tes)

 

 

 

    A 7heures30, nous quittons le parking « piscine », direction Laragne et Saléon ;    le départ de la randonnée se situe avant ce village. Nous mettons en place une navette entre les points de départ et d’arrivée.

 

    Nous nous engageons sur la piste forestière en pente progressive et avant d’emprunter le sentier conduisant à la crête, nous faisons une halte casse-croûte.

 

    La pente est plus prononcée et le sentier agréable et bien tracé.

 

   Nous voilà sur la crête ; nous nous dirigeons en aller-retour vers les aires d’envol en profitant du splendide panorama à 360° sur les vallées du Buech, de la Méouge ainsi que les montagnes environnantes. Après avoir atteint le point culminant (1350m) et observé les sommets depuis la table d’orientation, nous prenons le chemin du retour. Il est midi, nous trouvons un endroit accueillant pouvant contenir 55 personnes -excusez du peu- et nous nous installons pour le pique-nique, toujours « façon ABRG ».

 

   Après un repos réparateur, nous repartons en direction de « Piloubeau » où nous retrouvons le G.R.de Pays Baronnies-Méouge, non sans être allés admirer le panorama en balcon sur Laragne et la vallée du Buech au « Clot des Chats ».

 

   Pendant la descente, quelle surprise ! Nous voilà 56.

 

   Merci, Mady de nous avoir fait l’amitié de nous rejoindre.

 

   Nous continuons ; le chemin caillouteux nous ramène aux voitures que nous avions garées ce matin où le traditionnel gâteau d’Elise nous attendait. Merci à elle.

 

  Randonnée très agréable sous un soleil omniprésent, une température clémente et toujours dans la bonne humeur et la convivialité, comme d’hab. à l’ABRG.

 

   Merci à toutes et tous pour votre participation et votre bonne humeur.

 

   Merci à Monique pour les photos, ainsi qu’à Michel et Jean-Pierre pour leur aide.

Gilbert.

    Pour les photos c'est ICI   

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Laragnais

Publié le 5 Décembre 2016

 

  4 Décembre : un dimanche à la campagne...

 

   Ce circuit mérite bien son nom avec la découverte de 8 fermes, plus ou moins coquettes il est vrai... Piste, sentier, route et chemin nous ont conduits du hameau des Baudes au village de Sigoyer, puis un passage par le « Tour des Hautes Terres de Provence » pour le retour.

 

   Beau dimanche paré de soleil, d’amitié bienveillante ; nos papilles se sont entrainées pour les fêtes avec les nombreuses gourmandises proposées par nos pâtissières et... pâtissier. C’était aussi l’occasion d’un anniversaire. Merci à vous !

 

- Monique -

5 h de marche, 600 m , 14 km ≈≈ et 27 promeneurs

 

  Pour voir les photos c'est  ICI  

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 2 Décembre 2016

 

Jeudi 1er Décembre 2016.

 

Quarante au départ de St Julien- en- Beauchêne, le ciel est d'un bleu Haut Alpin, mais la température est fraîche avec plein de gelée blanche sur le parking.

Nous traversons un lotissement où nous ne voyons ni chien ni chat, un lotissement de résidences secondaires.

Pourtant sur les façades, des banderoles : non aux éoliennes, en corollaire : non au nucléaire, non au charbon, non au pétrole, non aux projets hydrauliques, non aux panneaux photovoltaïques (sauf chez le voisin) non aux relais pour les portables, non à tout. Bientôt il ne nous restera que les bougies et les diligences. JE PLAISANTE!!!!!!!!!! (enfin pas tellement).

Nous nous élevons rapidement à travers les buis pour atteindre le joli plateau de Pra Pinet et delà, la piste forestière. Une petite halte au soleil pour manger une barre. 500 m plus loin, nous quittons la piste pour emprunter un sentier couvert de feuilles, qui nous mènera au col du Guillotier, puis au col du Pendu (nous n'avons pas trouvé de corde).

Delà, nous descendons sur l'ancienne Chartreuse de Durbon. La température est plus clémente et nous décidons que la pause casse-croûte se fera un peu plus loin, au centre de vacance des Cros. J'avais découvert ce petit coin lors de la reconnaissance.

Nous avons la surprise d'avoir la visite de Mady en pleine rééducation.

Comme d'habitude ce moment sera très convivial. Pas de sieste, le vent s'est levé et le retour se fait dans la bonne humeur ; un passage par la maison forestière des Etroits et sa jolie fontaine.

Ensuite la route goudronnée qui nous ramène aux voitures.

Je suis très heureux d'avoir fait découvrir à une grande partie d'entre nous un petit coin des Hautes Alpes. Merci à tous.

Noël.

Pour les photos cliquez ICI        où là  

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Beauchêne

Publié le 1 Décembre 2016

 

Gorges de La Méouge à partir d’Antonaves

 

Jeudi 01 décembre 2016

 

 

   Nous étions 12 courageux pour affronter les degrés négatifs au départ d’Antonaves.

   Nous traversons rapidement ce joli village encore endormi. Après une demi heure de marche, nous arrivons au dessus de la rivière qui a retrouvé son débit habituel et admirons le superbe pont romain.
A côté nous observons les vestiges d'un ancien moulin fonctionnant avec l’eau de la rivière.
   La température n’incitant pas à la flânerie, nous reprenons notre chemin et remontons la Méouge.

 

Nous traversons de magnifiques paysages façonnés par la nature, les rochers érodés par l’eau et toutes ces strates de roches pliées. Que de puissance il a fallu à la nature ! Le rocher du château, qui force notre admiration, en est une belle illustration.
Dès que le soleil est de la partie,nous en profitons pour effectuer la pause casse croûte.
   Après une succession de montées et de descentes, nous arrivons en vue de St Pierre d'Avez. Le repas pris au chaud soleil de midi à l’abri du mur de l’église, nous donne de l'énergie pour repartir.
   Le retour s’effectue par le chemin « hiver », c’est à dire par le plateau. Jolies vues sur les gorges.
  

Celui qui traînait en fin de peloton c est ...Merci à lui pour son assistance.
   Retour aux véhicules vers 15h ENVIRON.
   Dénivelé : 770 m Distance :14 km ENVIRON.
   Merci à tous les participants.

JM. DISDIER

Pour les photos cliquez ICI      où Là

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 1 Décembre 2016

 

5 participants, 850m de dénivelé, 14 km, 5h30 de marche

 

28 novembre 2016

 

Compte-rendu

 

   La randonnée démarre du hameau de Villauret (1018m) vers 8h45. On suit d’abord le GR 94D montant sur des pentes sud vers le col de Villauret.

   Après une courte pause à ce col, on grimpe le long de l’épaule à l’est par une sente mal tracée et souvent barrée de végétation. On atteint la tête des Quarante (rochers ?) d’altitude 1567m vers 10h30. On profite du panorama et de la limpidité du ciel très bleu. L’une d’entre nous fait un peu d’escalade sur les blocs.

   Puis l’on revient sur la crête sud allant vers le roc de la Lauze. On suit au mieux la crête jusqu’à un collet peu marqué (1398m). Ensuite on aborde la partie de crête très broussailleuse, où l’usage d’un sécateur n’est pas du luxe. Après ¾ d’heure de progression un peu pénible, on atteint la pente herbeuse nord menant au roc de la Lauze (1567m). On atteint le sommet du roc de la Lauze vers 12h30. La vue est circulaire et superbe du Dévoluy, Pic de Bure au Ventoux et au massif de la Blanche, enneigés en altitude. Après un très court passage en désescalade, qui peut se contourner par la droite, on rejoint sous le sommet une vire herbeuse propice pour le pique-nique.

   Après le repas, on rejoint à l’ouest un collet à l’altitude de 1517m, puis par une suite de croupes herbeuses, on gagne une bergerie puis on emprunte une route forestière rejoignant à un col vers 1430m où passe le GR94D. De ce col on descend par une large route forestière un peu longuette jusqu’au hameau de Villauret.

   On rejoint le hameau de Villauret vers 15h15.

   Un circuit agréable et sans difficultés techniques, sauf le parcours d’une crête très encombrée par une végétation souvent épineuse pendant une petite heure.

 

Pour les photos cliquez ici        ou bien là  

 

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G