Publié le 30 Janvier 2017

 

Dimanche 22 janvier 2017 - Raquettes en DEVOLUY

 

   Arrivée au hameau de L’Enclus (1400 m) où quelques grosses fermes semblent y vivre : un temps magnifique avec quelques nuages timides. A peine un pied dans la neige, que déjà un air frais nous revigore les poumons. La température paraît presque douce !

 

   De ce vallon blanc et spacieux, Monique nous présente la randonnée de ce jour : au delà des sapins, un « petit col sans nom » couvert de neige, à franchir, puis la Corne que l’on contournera pour redescendre. Cela paraît bien loin...

 

   Une couche de neige fraîche surprend avec plaisir. On emprunte la « Combe de Corne » sous le téléphérique de Bure. On se sent petit au pied de cette falaise, au ton beige/ocre. On prend le temps d’observer une grotte curieusement nommée « Traversée Héroïque ». Tout là haut, enfin un chamois.

 

   Un bref petit mur neigeux sera passé tranquillement, chacun à son rythme. Encore quelques bosses et nous voilà au point le plus haut : calme et splendeur ; merveilles alpines.

 

   Nous redescendons pour trouver un coin tranquille, un peu plus ensoleillé pour déjeuner : petit coin de bonheur. A la descente, par le sentier du vallon d’Ane, nous coupons volontiers les virages pour profiter de la poudreuse. En bordure du Bois Rond, petit exercice de recherche de « victimes » !

 

   A l’arrivée, une brioche maison bien savoureuse ! Un dimanche exquis, merci à tous.

Chantal C.

 

   11 Participants - 10 km - 5 h - 750 m D

 

Pour voir les photos Cliquez  ICI.

 

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 27 Janvier 2017

 

RANDONNEE pédestre DU JEUDI 26 Janvier 2017

 

Crêtes de Charance

 

700m de dénivelé – 4h30 de marche – 15 participan(ts-tes)

 

 

  Décidément, Monsieur Météo est imprévisible ; aucune précipitation sur Gap, 10cm de neige sur le Laragnais qui m’ont contraint à reporter la randonnée (balcons de Saint Colombe par le col Saint Ange) que j’avais prévue de conduire aujourd’hui,

   En remplacement, nous voilà partis à 9heures précises du parking du « Sénateur », en direction du Pré de la Danse pour une sortie à Charance,

   Nous nous engageons sur le sentier habituel pour rejoindre  La Brèche ou Le Col de Guizière, mais nous décidons de rallonger un peu en obliquant -Nord Est- en direction de Côte Gelée. Avant de gravir la montée assez sévère conduisant au Col de Côte Gelée nous marquons une pause « casse-croûte » Nous atteignons ce col vers midi.

   Le vent souffle et nous choisissons un espace abrité pour le pique-nique, toujours façon ABRG.

   Pas de sieste ; nous repartons et gravissons la dernière bosse avant de « plonger » sur le col de Guizière à partir duquel nous empruntons l’itinéraire de descente vers le Pré de la Danse où nous attendent les voitures,

   Nous avons pu remarquer un balisage très bien fait et judicieusement placé ; merci et bravo à nos collègues baliseurs.

   Randonnée très agréable sous un soleil faisant quelques apparitions très appréciées.

   Merci à toutes et tous pour votre participation et votre bonne humeur.

   Merci aussi à Robert pour son aide et à François, dévoué serre file.

 

Gilbert

Pour voir les photos Cliquez ICI:

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 27 Janvier 2017

 

Montée du peintre (Ancelle) vers le Piolit

 

9 participants, 800 m de dénivelé, 12 km, 4 h 30 de marche en raquettes.

 

Jeudi 26 janvier 2017

 

Compte-rendu

 

 

    Départ du lieu-dit Le Peintre (1400m) dans le vallon d’Ancelle à 8h30 environ.

   Après un petit raccourci, nous empruntons la route forestière jusqu’au lieu-dit Rouanne à 1640m. L’épaisseur de neige est très faible, 1 à 2cm tassés avec des cailloux. Après un premier arrêt à Rouanne, on bifurque au fond du vallon vers le sud et on remonte une route forestière un peu plus enneigée longeant le torrent du Lautaret. On quitte cette route forestière vert 1800m en tirant à gauche pour rejoindre le verrou sous la cabane. Lorsque la pente se redresse, on rejoint la route forestière montant à la cabane. En raison du très faible enneigement, le passage ne présente aucun risque car la route reste largement visible.

   Sur le plateau, on rejoint la cabane à l’altitude 2070m vers 11h. Malgré le vent désagréable, on poursuit en direction du col de Chorges une bonne demi-heure. On aperçoit le sommet du Piolit au-dessus de nous. On fait demi-tour à l’altitude de 2200m en raison du vent et du ciel partiellement couvert avec quelques flocons. On redescend par le même itinéraire. On s’arrête pour pique-niquer sur une croupe déneigée sous le verrou car le soleil fait son apparition. Après un pique-nique écourté par le vent qui forcit à nouveau, on poursuit la descente et on rejoint le parking du peintre vers 14h45.

   Balade un peu longue mais qui aurait été plus intéressante si la météo nous avait permis d’atteindre le col de Chorges.                

  Michel C.

  Pour voir les photos cliquez ICI.  

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 23 Janvier 2017

   Dimanche 22 janvier 2017 Raquettes par M B

 

   Rien au programme pour ce jour ?

  Qu'importe...nous allons sortir !...... Dans le Dévoluy .

  Une question avant tout : Mais où sont donc les garçons de l' A B R G ?

  Départ fixé à 9 heures, pour aller à Villard Joli (1245 m) pas façon Rallye de Monte Carlo.

  Le temps est gris, mais doux; pas un souffle.

  Notre destination finale : Pierre Baudinard (1614 m); pour y arriver nous allons emprunter un itinéraire sortant du tracé normal, afin de trouver de la neige vierge.

  Après moult lacets, arrivée non loin des rochers, un petit raidillon ( 1699 m ) à gravir pour admirer le Vallon du Mas et exercice de recherches DVA, avant de rejoindre la maisonnette pour notre pause casse-croûte.

  Et là confortablement installées ( é ) sur des bancs , nous avons pris tout notre temps pour déguster notre repas.... suivi bien sûr de gâteaux, chocolats, biscuits et calissons.

  Le retour…. de la même manière que la montée : tours... détours...contours, notre meneur très inspiré nous a bien baladées..... tellement que nous nous sommes retrouvées (é ) au hameau du Mas, où après un dernier effort, nous avons rejoint la piste nous ramenant à notre village de départ.

  Merci Michel …..... et un grand bravo pour les filles de l'Amicale.  Ch B

  Δ700m // 9 participantes ( t ) // 4 h 30 de marche // env 10,5 Km

  Pour voir les photos cliquez ICI . 

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 23 Janvier 2017

 

*  Col de Porte - Gîte Cartusia  *

  * ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦ *   

 * LE SKI DE FOND * 


     Décidément cette troisième semaine de janvier nous porte chance.

   Alors qu’à J-3 le doute planait et que, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, nous préparions les chaussures de marche , un changement radical de météo s’est produit.

   A notre arrivée au Col de Porte, nos yeux ébahis découvrent un paysage nordique féerique. La neige est bel et bien là, abondante et de qualité. Le rêve…

   Nous nous installons avec armes et bagages au gîte Cartusia où Nathalie nous accueille chaleureusement.

   C’est parti pour une semaine riche en activités diverses, raquettes, ski de fond, ski alpin.

 

   Les fondeurs ont évolué sur 5 sites nordiques différents.

   Mardi Nous découvrons le domaine du Col de Porte parfait pour cette journée froide -13° avec nuages, soleil intermittent et rafales de vent.

   Site à dominante forestière où de belles pistes serpentent dans l’ambiance ouatée des sapins croulant sous une épaisse couche de neige.

 

     Mercredi Le thermomètre remonte -9° et le soleil est plus généreux.

   Notre choix se porte sur la piste de liaison Col de Porte – Saint Hugues ouverte depuis hier soir, 9.4 Kms de descente à travers la forêt et passages dans de petits hameaux.

   Visite de l’église de St Hugues, musée d’art sacré contemporain où sont exposées des peintures monumentales de l’artiste Arcabas. Une curiosité.

   Après le repas pris à la salle hors-sac, nous effectuons le retour, 9.4km de montée, plus physique et fatigant que l’aller.

 

   Jeudi Autre domaine, le Sapey en Chartreuse qui nous offre une vue plus dégagée sur les sommets environnants, Chamechaude surplombant le village, l’Ecoutoux, la Pinéa.

   Il fait un temps superbe, soleil dans un ciel azur.

   Toujours de belles pistes mais la signalisation fait souvent défaut, sans l’aide de notre fondeur renifleur, nous aurions galéré.

 

   Vendredi Grand beau temps, températures en hausse. Nous élargissons nos horizons,

   Direction Saint Christophe sur Giers, domaine de La Ruchère à 1165m d’altitude.

   Dans un décor Grand Nord Canadien nous parcourons un réseau de pistes variées entre les sous-bois d’épicéas et les grandes clairières.

   Nous croisons à deux reprises nos amis raquettistes qui évoluent sur le même secteur.

   La ténacité de Jean-Pierre nous conduit au Belvédère des Riondettes, vue imprenable sur St Laurent du Pont et la vallée.

 

   Samedi Cap sur la Savoie, le Désert d’Entremont. Le site nordique des Entremonts se partage en deux plateaux, domaine du col de la Cluse et domaine du col de Mollard.

   Plus exposé, plus soufflé, la neige y est moins abondante. Pour la première fois des plaques d’herbe apparaissent mais la vue est époustouflante sur les sommets de Chartreuse et le mythique Mont-Blanc. Une journée inoubliable….

 

   Durant toute la semaine, les 8 fondeurs, très assidus, n’ont pas relâché leurs efforts, 93 km parcourus….. Merci à Jean-Pierre, Alain, Jean-Noël qui se sont relayés spontanément aux postes de meneur ou serre-file. Nous avons partagé des moments de pur bonheur.

   Si parfois dans l’Isère, ce fut la misère, là c’était SUPER !!!!!!!!

Marie-Jo

 

 

  Pour voir les photos cliquez ICI  

*x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x*

 

 *  Les raquettes. * 

 

 

Mardi 17 Janvier : Direction «  Le CHARMANT SOM  »

 

  Nous sommes 13 ce premier matin du séjour au Col de Porte pour la sortie raquettes. Treize courageux ! Température : - 13° et un petit vent qui nous rappelle que l’hiver est bien installé en Chartreuse !

 

  Aux commandes : Mady et Paul - But de la randonnée : « Charmant Som ». Le nom est enjôleur et les participants trépignent, impatients d’affronter les sentiers qui nous feront découvrir les paysages magnifiques mais aussi, il faut bien le dire, pour se réchauffer... Tout d’abord contrôle du bon fonctionnement des D.V.A. et après la cacophonie des bip-bip, la troupe s’enfonce dans la forêt domaniale de la Grande Chartreuse.

 

  Surprise : sous le couvert des résineux, plus de vent. On enlève une épaisseur, pas pour longtemps, car à l’Oratoire un blizzard glacial nous saisit. Remise des vêtements et en route pour le « Charmant Som ». La température devient polaire, le vent redouble ce qui contraint les accompagnateurs à trouver refuge dans la salle de traite de l’alpage d’estive où nous prendrons le repas de midi, protégés du vent. Il faut abandonner, le sommet n’est pas à notre portée. Un groupe de chasseurs alpins n’a pas eu le choix...

 

  La descente s’effectue par un sentier qui suit d’abord la ligne de crête, puis serpente au milieu des épicéas. Une bien belle journée !

 

- Patrice -

 

600 m d’ascension totale pour un trajet de 13 km, temps de marche effective : 4 h

 

 Pour voir les photos cliquez ICI  

***************************************************************

Mercredi 18 Janvier 2017

La Cime de Pravouta – Col des Ayes – Col du Coq

900m de dénivelé – 6h de marche

 

 

   Jour 2 : le renfort est arrivé, Jean Pierre- Michel- Christine et Micheline, au petit matin (le chalet n’était pas encore ouvert !...)

   Douze raquettistes en forme par -13°, en direction de la Pravouta : 900m de dénivelé, 10km… il fait beau, la neige est excellente, une belle journée s’annonce.

 

   Nous attaquons une montée raide dans une forêt de sapins et de hêtres, la troupe suit sans problème…

   Après 2h de montée, le paysage se dégage, le sommet paraît encore loin et pourtant nous arriverons à la cime de Pravouta (1696m).

   Une vue magnifique sur Chamechaude (2082m), la Pinéa et le Charmant Som à l’est et la Dent de Crolles à l’ouest, en bas la mer de nuages.

 

   L’objectif est atteint, nous méritons bien un pique-nique à l’abri, avant d’attaquer la descente vers le col des Ayes. Belle descente, épique dans une poudreuse légère et profonde, nous croisons quelques skieurs qui évoluent… (des pros sûrement).

   Après le col du Coq, longue traversée avant de retrouver nos voitures.

 

   Pour terminer la journée : la visite de l’église de Saint Hugues en Chartreuse (la cerise sur le gâteau), c’est aussi un musée où sont exposées les œuvres d’Arcabas, effectuées entre 1953 et 1991, réalisations les plus abouties de l’art sacré contemporain.

 

   Merci à Jean Pierre pour son efficacité et à la joyeuse bande qui l’accompagnait…

 

AMG

 Pour voir les photos, cliquez ICI.  

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Jeudi 19 Janvier : COL de la RUCHERE

   Sous un grand soleil, départ de la Correrie (850 m) où se trouve le musée de la Grande Chartreuse. Là encore, mariage heureux du blanc et du bleu, nos couleurs préférées... Notre groupe de raquetteurs traverse la forêt domaniale du Mt Dieu. Les feuillus, sapins et épicéas centenaires ont permis de labelliser le site en forêt d’exception.

   Une piste, puis un sentier nous conduisent sans peine jusqu’au Habert de Billon ; il est un peu tard pour envisager un détour par le Col d’Arpison aussi on met le cap sur le Col de la Ruchère (1407 m). Il fait chaud ; il fait beau alors profitons du lieu ! Plus haut, les escarpements des falaises du Petit Som d’où dévalent de talentueux skieurs.

   Après la pause-déjeuner petit exercice de recherche de D.V.A. en équipe ; J.Pierre notre guide présente l’examen d’une coupe de neige pour une bonne compréhension de la stabilité du manteau neigeux.

   Dans la neige, poudreuse et sèche, la descente devient un jeu ; nous voilà déjà de retour et la fin de ce parcours va nous permettre d’admirer, en le dominant, le merveilleux site de la Grande Chartreuse : les petites maisons alignées, le quadrilatère des cellules, les toitures et clochetons. Un espace de grand silence...

- Monique -

12 Participants, 685 m de D, 14 km et 4 h 30 de marche

 Pour voir les photos cliquez ICI. 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

  Vendredi 20 Janvier - COL et PRE de la MORTE - ARPISON

 

 

   Ce matin, on pourrait chanter « Tous Ensemble » avec les raquetteurs, les fondeurs réunis au départ des pistes de la station La RUCHERE. Le circuit est bien balisé et pratiqué, en sous-bois dans les sapinettes ; les végétaux sont habillés de glace : instant magique pour les photographes.

 

   Arrivés sur le secteur de l’Arpison, nous nous relayons avec plaisir pour faire trace jusqu’au Pré de la Morte. Magnifique découvert à la croisée des pistes de fond où nous allons nous installer (comme au rallye M.C.) pour applaudir les fondeurs. Que nenni aucun d’entre eux !

 

   C’est en bordure de piste noire en forte pente que nous croisons les fondeurs en pleine action. A chacun sa glisse pour le retour !

 

Impression de Roselyne :

 

«  Toutes ces forêts sont magnifiques, un régal pour nos yeux avec un vrai spectacle d’hiver. Dommage il n’y a aucune trace ni présence d’animaux »

 

16 présents - 550 m de D

  Pour voir les photos Cliquez ICI  

Deuxième groupe.

Pour voir les photos cliquez ICI  

*******************************************

 

   Samedi 21 Janvier Le CHARMANT SOM

 

   Sortie Raquettes menée par Paul.

   Direction « Le Charmant Som » depuis le Col de Porte où nous sommes hébergés. Sous un ciel bleu azur, nous allons emprunter le même itinéraire que le 1er jour.

 

   La montée s’effectue par une piste forestière jusqu’à l’Oratoire d’ORGEVAL à 1640 m d’altitude. La vue se dégage sur des pâturages enneigés et sur le sommet convoité. A partir des étables, nous progressons lentement jusqu’à l’anté-cime et enfin le dernier mamelon surmonté d’une croix. Nous y sommes !

 

   De là-haut, nous avons une vue splendide à 360 ° sur le massif de la Chartreuse, la chaîne de Belledonne. Au loin le Mont Blanc, majestueux, domine l’horizon. A nos pieds le couvent de la Grande Chartreuse et le Col de la Ruchère.

 

   Une petite bise nous amène à pique-niquer en contrebas, à l’abri. Des chocards à bec jaune viennent quémander quelques bouts de fromage dont ils sont friands. La descente s’effectue sous un beau soleil. Nous progressons sur les crêtes qui nous rapprochent du Mt Pinéa, en suivant un GR de Pays ; puis nous terminons en forêt jusqu’au gîte.

- Pascal -

5 présents - 800 m de D - 15 km

  Pour voir les photos Cliquez ICI. 

**************************************************

Samedi 21 janvier 2017 L'Emeindras du dessus. 

 

   8 raquettistes 1420 mètres 4h30 de marche dénivelée 520 mètres

 

   Pour cette dernière journée dans la Chartreuse, de nouveau deux groupes de rando se sont formés. Un groupe est parti du foyer de ski de fond du Sappey en Chartreuse en direction de l'Emeindras de dessus .Dès le départ, le Chamechaude, point culminant de la Chartreuse à 2082 mètres s'impose à nous.

   Le chemin monte en douceur en forêt au milieu des épicéas et des hêtres. Un passage dans la clôture, puis on traverse l'alpage de Montjalat avec ses chalets. Le chemin continue dans cette belle forêt qui nous enchante depuis le 1° jour.

   On délaisse un peu le chemin bien balisé raquettes pour passer à l'Emeindras le dessous et son alpage avec les ruines du chalet emporté par une avalanche en 1980. Encore un petit effort et on atteint les chalets de L'Emeindras le Haut nichés dans les alpages au-dessus de la vallée du Grésivaudan.

   De là, tout en mangeant bien installés au soleil, on bénéficie d'une très belle vue sur le Chamechaude, la Dent de Crolles (avec une partie de notre itinéraire du 18 janvier ), le Grand Som, tout le Massif de Belledonne, le Vercors... le Mont Aiguille, le Grand Veymont etc..

   Le chemin de descente nous propulse très vite 200 mètres plus loin, puis c'est la route forestière et le retour aux voitures. C'était encore une très belle journée. Merci à tous. Mady

  Pour voir les photos cliquez ICI. 

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Soirée Fondue.

Les photos ICI.

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Séjour

Publié le 21 Janvier 2017

 

Ski de fond du jeudi 19 Janvier

 

   5 participants tous revenus à bond port. 14 Km

   Au vu des conditions d’enneigement nous avons sagement  opté pour les pistes d’Ancelle.

 

Le résultat a été un cocktail relaxant, je vous en livre les ingrédients:

 

1 belle couche de “poudreuse”

1 grosse dose de bonne humeur

1 rasade d’humour

2 bonnes heures de glisse à vitesse modérée !!

Température agréable.

Le tout baigné de rayons d’un soleil généreux.

Pas de perte !!!

En résumé un bon moment de convivialité.

M-France

 

 

  Pour les photos c'est ICI   

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Champsaur

Publié le 21 Janvier 2017

RANDONNEE « raquettes » DU JEUDI 19 Janvier 2017

Pic de Céüze

650m de dénivelé – 4h30 de marche – 7 participan(ts-tes)

 

   A 9 heures, nous quittons le parking « Décathlon » (rallye de Monte Carlo oblige), direction Céüze, où nous garons les voitures devant l’hôtel-restaurant Gaillard.

   Raquettes aux pieds, nous commençons la montée et arrivés sur le premier replat, nous procédons à la double vérification des D.V.A. ; tout va bien, nous continuons jusqu’au pylône sommital du téléski des « Marseillais ».

 

   Le groupe étant en grande forme, nous décidons de prolonger jusqu’au Pic de Céüze (2020m), non sans avoir fait une petite pause « casse-croûte » avant l’ascension finale.

 

   Après avoir admiré le somptueux panorama sur le bassin Gapençais et les montagnes environnantes, nous redescendons jusqu’à un espace abrité qui paraissait parfait et où nous nous installons pour le pique-nique, mais le repos post-prandial a été abrégé par un vent qui s’est à nouveau « réveillé ». Nous reprenons donc la descente jusqu’à un endroit propice à l’exercice D.V.A. (voir photos), après quoi nous rejoignons les voitures.

 

   Randonnée très agréable sous un soleil omniprésent, une température hivernale (- 6,5° au départ) et un vent intermittent. Excellente journée tout de même.

 

   Merci à toutes et tous pour votre participation et votre bonne humeur.

 

Gilbert

  Pour les photo cliquez ICI  

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G