Articles avec #ecrins tag

Publié le 20 Octobre 2015

Lundi 19 octobre 2015

Les Crêtes de la Rortie.

     Quelle idée m'a pris de fixer le départ à sept heures alors que huit aurait largement suffit.

    Nous sommes dix au départ de la randonnée, par un temps magnifique.

    Le départ se fait au parking des Allouviers, sur la piste en direction du Plan. Une centaine de mètres plus loin un sentier s'élève sur notre droite et nous permet de rejoindre le GR.

    Nous quittons celui-ci pour rejoindre le col de l'aiguille. Le sentier, après une courte descente, s'élève vers les crêtes et le Clôt du Puy.

    Nous sommes en avance, et pour cause, aussi nous décidons d'aller jusqu'au point de vue (une centaine de mètres de dénivelé supplémentaire pour la pause casse- croûte et une petite sieste).

    Il est maintenant temps de rejoindre les voitures par un très beau sentier qui longe les voies d'escalade et la via ferrata.

    Merci à tous pour votre bonne humeur et ces moments de partage.

Noël.

Les photos ICI:

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Ecrins

Publié le 16 Octobre 2015

RANDONNEES PEDESTRES DU JEUDI 15 Octobre 2015

Eygliers – Côte 1308

Cabane de Bois Durat - Demoiselles coiffées du Merdanel

950m de dénivelé – 5h30 de marche – 17 participan(ts-tes)

Eygliers – Côte 1308 – Cabane de Bois Durat

850m de dénivelé – 5h de marche - 16 participan(ts-tes)

 

    Sur une idée de Robert, nous avions proposé aujourd’hui deux randonnées partant du même lieu (côte 1308 au-dessus d’Eygliers), ayant une partie commune et l’une étant plus longue que l’autre. L’intérêt a été de se retrouver tous ensemble pour le pique-nique.

    A 7heures pour l’une et 7heures45 pour l’autre, nous quittons notre parking habituel, direction la cote 1308 au-dessus d’Eygliers (en direction du hameau de Gros) où nous garons les voitures.

    Force est de constater que le soleil annoncé par M. Météo est défaillant et a laissé la place à un inhabituel brouillard qui envahit toute la vallée de la Durance et les massifs environnants.

    Nous nous engageons tout de même sur le P.R. très bien tracé qui emprunte d’abord une piste forestière puis un sentier qui grimpe vers Les Crouzas (2300m).

    C’est à la cime du Bois de la Sufra (cote 2183) que les deux itinéraires se séparent ; chemin des Crouzas pour le circuit long et sentier conduisant à la cabane de Bois Durat pour l’autre.

    Le brouillard persistant et le sol étant humide, nous décidons de ne pas aller plus haut et de redescendre tous vers la cabane, point de ralliement pour le pique nique.

    Le premier groupe étant parti ¾ d’heure plus tôt, a rejoint la cabane vers midi.

    Disposant d’une heure environ nous sommes donc allés rendre visite aux très belles demoiselles coiffées du Merdanel avant de redescendre rejoindre nos amis du second groupe pour le repas toujours façon ABRG.

    La température étant peu clémente, nous faisons l’impasse sur la sieste et nous prenons le chemin du retour par le GR.541 qui nous ramène aux voitures.

    Ces randonnées auraient été très agréables sous le soleil, mais le brouillard a été présent toute la journée sur le massif. Dommage !!!

    Néanmoins, tout le monde a été heureux de se retrouver à l’heure du déjeuner toujours dans l’habituelle bonne humeur, convivialité et amitié ; c’est l’ambiance de l’ABRG.

    Merci à toutes et à tous pour votre participation ; un merci particulier à Michel BOTTEGA et Jean-Pierre RAMBAUD pour leur aide.

Gilbert COUSIN et Robert BERNARD

Les Photos du groupe 1 -> ICI:

Celles du groupe 2    -> Par Là:

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Ecrins

Publié le 23 Septembre 2015

Lundi 21 septembre 2015

 

    Pour se situer sur l’itinéraire de la Condamine, on doit quitter le Gr 54 qui file vers le lac de l’Eychauda. On peut atteindre en voiture un petit parking de prairie à la cote 1520. Notre groupe de huit se met en route vers la cabane de Chouvet. Il est 8 h 30 ; le soleil est encore caché par le massif du mont Brison.

    Avant d’arriver à la cabane, nous quittons le sentier pour emprunter un chemin de ronde surplombant un chaos de gros blocs, énorme ballast infranchissable. Ce sentier va s’élever dans une forêt de mélèzes en venant buter sur l’impressionnant ravin de Clot Lajas. Nous faisons une petite halte aux rochers Laguila. Quelle chance de débusquer en repartant une famille de jeunes chamois s’ébrouant dans l’herbe fraîche ! Le soleil est bien levé et nous continuons ce sentier facile jusqu’à un replat, dans un immense cirque qui semble condamner le col bien en vue maintenant.

    Bref repos et nous repartons dans une sente bien marquée ; elle monte d’abord vers deux troncs rocheux jumelés et menaçants puis poursuit à flanc vers le col de Vallouise nommé Salava sur la pancarte.

    Avant le repas, nous allons repérer la montée en cheminée ouvrant le passage vers la Condamine. L’ascension que l’on imagine est bien tentante mais nous nous limitons à ce qui était prévu. Nous nous contenterons d’admirer les chaînes blanchies des Ecrins

    Dans un tel décor somptueux, il est terre à terre de parler de pique-nique ! Mais il serait injuste de ne pas parler du roulé à la confiture d’abricot servi par des mains attentionnées et que dire des incomparables muffins aux myrtilles qu’on n’avait jamais eu l’occasion de goûter. Et tout ça dans un havre de paix et de verdure !

    Il a quand même fallu se décider à redescendre, passer à la cabane de Chouvet, se rafraîchir à sa fontaine et retrouver notre parking. Un verre de jus de fruit et on se dit adieu après une bien belle journée.

    Merci à tous pour avoir participé à la bonne cohésion du groupe.

Jean-Marie

Les photos ICI:

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Ecrins

Publié le 7 Août 2015

Jeudi 6 Août 2015: refuge du Pelvoux Michel B

 

    Dix au départ de Gap, direction Ailefroide pour monter au refuge du Pelvoux....cette année sous le soleil.

    Arrivée à 11h15 au refuge après 3h de marche.

    Beau panorama et vue sur de nombreux glaciers, repas tiré des sacs sous le grand cairn... une grosse marmotte est venue quémander quelques restes...mais est repartie bredouille

    Retour aux voitures à 15h30...nous avons pu admirer un chamois sur la fin de l'itinéraire.

    Belle journée :Δ 1200 m; 14 km.

Les photos ICI:

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Ecrins