Articles avec #trieves tag

Publié le 29 Septembre 2017

 

Jeudi 28 septembre 2017

18 Participants -  1200m - 15km

 

   Il est 8h30 quand les 18 randonneurs participant à la randonnée quittent le parking de Longueville. Le parcours débute par une piste forestière très pentue. Histoire de se mettre tout de suite dans le vif du sujet. Heureusement cela ne dure pas très longtemps. Assez vite nous quittons cette damnée piste pour emprunter un très joli sentier en sous-bois. Sentier fort agréable malgré la multiplication des pistes qui l’entaillent. La pente est régulière, idéal pour faire du dénivelé. Il nous faudra un tout petit peu plus d'une heure pour arriver à proximité du refuge du Rochassac, 600 mètres plus haut. Belle moyenne...

 

   Nous quittons le sentier qui monte à la cabane pour partir en traversée sous les grandes barres qui soutiennent Casse-Varnage. Le sentier bien tracé, et tout en balcon se poursuit gentiment jusqu'à Laraïs. Il remonte ensuite dans un beau sous-bois de résineux pour gagner l’intersection 1670m. Quelques lacets permettent alors de remonter un petit vallonnement et nous voilà sous les Lames de Larçon. Une falaise infranchissable, et pourtant... Le sentier emprunte une petite vire bien commode et traverse sans problème.       Encore quelques lacets et nous voilà au dessus des lames. Un nouvel embranchement et cette fois nous avons trois choix différents. A gauche nous remontons directement vers l’arête de Fluchaire. Non, il est trop tôt pour partir par là. A droite c'est le sentier de l'Adret qui descend vers Courtet. Il est en cours de restauration. Plusieurs personnes travaillent à la pioche juste au dessous de nous. Mais par là c'est trop long. Alors nous voilà sur celui du milieu qui court au dessous de grosses barres de rochers vers les Hauts de Courtet. Belles vues sur les ravines de Pravert, le Château des Chèvres, et le Sentier de la Baronne.

 

   Nous revenons maintenant au dessus des grandes barres vers l’arête de Fluchaire. C'est l'arête qui descend du Bonnet de l’Évêque. C'est là que nous décidons de nous installer pour notre casse-croûte. La montagne a pris ses couleurs d'automne, la vue est magnifique.

 

   Pendant le repas nous avons tout loisir d'observer une belle harde de chamois. (environ 40) Notre présence les dérange. Ils descendent dans le bois vers le sentier que nous avons emprunté ce matin.

 

   Casse-croûte, farandole de gâteries, café, digestif... Une petite heure et il faut repartir, pas de sieste, (Nono n'est pas là). Il faut traverser Casse-Varnage, quelques passages délicats demandent un peu d'attention, mais tout le monde passe sans problème. Encore une petite halte à la Cabane du Rochassac, petit refuge admirablement restauré. La descente s'effectue par le sentier du matin, et à 16h nous sommes aux voitures.

 

   Une belle journée, avec du soleil, (même en Isère), pas de brouillard, et une nature en fête, parée de ses plus belles couleurs d'automne.

   Un grand merci à tous les participants.                                              Djipi.

 

 

 

  Pour les photos cliquez ci-dessous

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Trièves

Publié le 12 Mars 2015

Randonnée raquettes du 12 mars 2015 Le Rognon

8 h 45 au hameau des Sièzes près de Lus la Croix Haute .

9 randonneurs . 840 mètres de déniv

11km et 5 heures de marche.

 

      Nous sommes dans le Trièves et il y a du soleil. Mais les quelques nuages qui passent nous font douter de notre destination finale . Après la route forestière , nous remontons le large vallon du Rognon. La neige commence à manquer à certains endroits mais ça passe. Un chamois solitaire traverse le fond du vallon, facile pour lui !!

     Enfin on arrive en vue de la Crête de Côte Belle et le soleil est toujours là, le ciel est bleu, les nuages ont disparu et le Rognon (1851 mètres) semble bien à notre portée maintenant.

     La crête sud pour arriver au sommet se monte facilement mais la croix en fer est plus difficile d'accès avec la neige. Quel plaisir de manger au soleil à l'abri des rochers devant un tel panorama à 360 °. Tous les massifs autour de nous, du nord au sud, de l'est à l'ouest sont dégagés, Dévoluy, Vercors etc et puis tout en bas ...la pollution toute noire de Grenoble .

     Mais il faut redescendre et la Crête de Côte Belle jusqu'au Boutouret est bien tentante. On fait un peu de raquettes tout terrain, une bonne descente dans la neige et on retrouve notre route forestière, puis les voitures . Merci à tous de votre aide et de votre bonne humeur.    Mady

 

Les Photos ICI 

 

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Trièves