Col des Grangettes

Publié le 28 Septembre 2014

 

2014-09-28

Il ne manquait rien à cette dernière randonnée du trimestre pour en faire une belle journée, ni le ciel bleu, ni le miroir vert limpide du lac de l’Eychauda, ni la blancheur éclatante du glacier de Séguret. Et tout ce décor magique s’offre à nous en une seconde lorsque nous franchissons l’ultime brèche du col des Grangettes.

Pour cela il fallait d’abord, par un long sentier facile, se hisser dans le vallon des Neyzets, franchir le col de l’Eychauda entre le Rocher de l’Yret et la cime désertique de la Cucumelle puis monter au Pas de l’Ane. A ceux qui atteignent ce Pas, le col des Grangettes oppose une muraille de trois cents mètres. Notre groupe de neuf, décidé et confiant, ne se laisse pas impressionner, plonge dans le vallon de la Montagnole, remonte les premières pentes dans un pierrier cahotique, et, après une demi-heure d’effort intense, déjoue les pièges du labyrinthe rocheux qui nous mène au dernières dalles resserrées du col. Suivre les balises rouges parfois peu visibles était indispensable pour ne pas transformer l’itinéraire en exercice périlleux. Chacun s’y est exercé avec patience.

La récompense, c’est de redescendre tranquillement vers le lac pour y trouver un repos apaisant puis de se laisser glisser vers le vallon de Chambran.

J’ai particulièrement apprécié le comportement solidaire du groupe dans une randonnée où la discipline est essentielle. 

Jean-Marie 

Les photos -> ICI 

P9280157

P9280180.JPG

 

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Commenter cet article