Séjour Saint Jean De Sixt

Publié le 26 Janvier 2013

  Séjour Saint Jean De Sixt 

 Forgeassoud du 19 au 26 janvier 2013 

 

   Après avoir bravé les routes enneigées ,nous sommes arrivés sans encombre au centre de vacances de Forgeassoud en fin d’après midi.

installation rapide et l'apéritif de bienvenue nous a réunis dans ce centre accueillant que plusieurs d'entre nous connaissaient déjà;

inscriptions pour les diverses activités prévues pour le lendemain.Elles étaient variées, depuis les séances de gymnastique douce jusqu'aux grandes randonnées raquettes, en passant par le ski de fond(Lucien et Paule nous ont manqué mais Marie jo et Jean Pierre ont pris les choses en mains),le ski de piste et les petites raquettes avec Thierry notre accompagnateur ou Martine guide du patrimoine,chacun choisissant selon sa forme et ses envies.Les soirées étaient animées entre les jeux (merci Denise pour ton rumikub),les parties de belote ou la danse sous l'égide de Floriane.

Si le terrain avalancheux ou le brouillard n'ont pas toujours permis de terminer les grandes randos prévues,les skieurs se sont fait plaisir au Grand Bornand ou à la Clusaz et les skieurs de fond se sont régalés (voir le compte rendu de Marie Jo).Les "petits raquetteurs "garderont un souvenir ému de la journée au plateau des Glières,haut lieu de la résistance avec un très beau film et la visite de ces lieux chargés d'histoire avec , en réconfort,des" matafaims" chez la" Dame de Haute Savoie".Le lendemain,malgré le froid, tout le groupe emmené par Thierry a apprécié la vue magnifique sur la chaîne du Mt Blanc du haut de la crête des Aravis,puis une descente "super" dans la poudreuse même si le brouillard est remonté très vite de la vallée.

Ce séjour a malheureusement été  attristé par le deuil qui a touché Noël et Mado,la maladie de Mumu et les diverses grippes ...

Un grand Merci Noël pour avoir organisé cette semaine à la neige dont nous avons profité dans l'ambiance toujours aussi amicale de l'ABRG.       M.M                               

Photos-du-21->ICI

 Photos-du-23->ICI

 Photos-du-24->ICI

 Photos-du-25->ICI

 Photos Divers->ICI

webRocDesTours07.jpg

webBeauregard16.jpg

 

 

 

 

 

Compte rendu des randos raquettes à Saint Jean de Sixt .

 

De nouveau nous nous sommes retrouvés à Forgeassoud dans ce superbe pays de neige avec la ferme intention d'en profiter au maximum.

 

Dès le 1er jour, le petit groupe de 13 raquettistes remonte le vallon du Boulet jusqu'à Lormay, en direction du col de l'Oulettaz (1925 mètres). La hauteur de neige augmente rapidement après le hameau des Troncs, et les poteaux indicateurs sont difficiles à trouver. Le chemin en forêt monte agréablement et, une fois dépassée la fameuse passerelle, on débouche sur un magnifique cirque sauvage presque vierge de toute trace de passage. On se sent seuls dans toute cette immensité blanche. On se trouve en dessous du col, au pied de La Pointe Percée. Il fait très beau, les montagnes sont lumineuses mais hélas les coulées de neige autour de nous nous incitent à la prudence. Après avoir repris des forces, on entreprend la descente et le retour à la civilisation.

 

Le 2e jour, les 13 raquettistes partent avec plein d'optimiste malgré les nuages mais au Col du Colombier, on comprend que le Lac de Peyre gardera tout son mystère. La redescente dans le torrent jusqu'au hameau de Cuillery est très ludique. Les chalets restaurés du hameau sont magnifiques. Pourquoi ne pas aller manger un peu plus loin et visiter d'autres chalets? On continue jusqu'aux Bouts, puis la Sonnerie, qui nous offre un balcon rustique mais accueillant pour mettre la table, surtout après le réconfort aux plantes de Christian.

 

Mardi, les timides rayons de soleil du matin font place à un généreux soleil dans un grand ciel bleu quand les 8 raquettistes arrivent à Samance en direction du Roc des Tours. Un seul tracé fait par un groupe de militaires, de la neige toute fraiche, poudreuse et en quantité, c'est le top! On aborde bientôt les premières pentes au pied de L'Aiguille Verte, puis le plateau karstique si caractéristique du Roc des Tours. Il faut être très vigilant pour déjouer les pièges du relief. Au sommet, on se trouve entre le Mont Blanc, le Lac de Genève, le Grand-Bornand, la Tournette, tout le massif des Aravis et le Plateau des Glières où l'on doit aller demain. Mais il ne fait pas chaud et on redescend jusqu'au col pour manger.

 

Il fait froid ce matin sur l'immense plateau des Glières. Les fondeurs ne sont pas encore nombreux. Après un arrêt en face du Monument de la Résistance avec les 2 flèches pointées vers le ciel en signe de victoire et le soleil qui traduit le sentiment de liberté des maquisards, on quitte les pistes piétonnes pour rechercher le Col de l'ovine, mais arrivés au pied des falaises rocheuses, nous préférons continuer vers le Pas du Loup, pour manger au-dessus des chalets des Auges, face au Mont Blanc. Le retour se fait le long de la lisière de la forêt. Encore un peu de bonne neige.

 

Une nouvelle fois les 11 participants partent avec un ciel tout bleu, le soleil pointe sur le Plateau de Beauregard depuis le col de la Croix Fry, sans comparaison avec la même rando de l'année dernière qui a laissé à tous un souvenir inoubliable.Ce jour-là tout est parfait, pas un nuage, pas de vent. On est tous contents de retrouver notre cher chalet du Colomban qui reste gravé dans notre mémoire. Une petite pensée pour les absents. On s'attarde pour discuter avec un groupe de cafistes d'Annecy qui nous font profiter de leurs connaissances du pays. Tout en mangeant, on étudie le tracé de la rando de demain. Le Sullens est juste en face de nous.

 

Notre séjour se termine et c'est déjà la dernière rando. Le ciel n'est pas bleu, il a de la brume mais le soleil n'est pas loin et cela nous permet de faire de sublimes photos. L'effectif est réduit (5) mais le cœur y est. On ne se lasse pas d'admirer les jeux de la brume et du soleil jusqu'a l'arrivée au sommet. Nous sommes fascinés par les massifs qui émergent de la mer de nuages sur toutes les vallées autour de nous le Charvin, la Tournette, le Mont Blanc, les Aravis, la Pointe Percée, le Roc des tours avec l'Aiguille Verte et la pointe de Jaloubre etc... A la table d'orientation c'est la rencontre avec un skieur "local" qui nous raconte son pays et nous fait partager son fameux "ARVA dernière génération". Il a été très apprécié et il nous a surement aidé à affronter la dernière descente noire. Les ruines de la Greffas nous accueillent pour notre dernier repas dans la neige.

 

Encore un grand merci à Noël, aux meneurs et aux participants qui ont fait que ce séjour soit aussi super, toujours dans une ambiance aussi ABRG..            Mady

 

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Commenter cet article

Noel Froment 06/02/2013 14:00


Merci à tous pour vos commentaires, vos photos et l'ambiance que vous avez su créer.


Amitiés à tous.


Nono