Cabanes de Belle Roche et de la Drayre

Publié le 4 Novembre 2016

 

Jeudi 3 novembre 2016.

1000 m de dénivelé et 10 km de distance.

 

 Nous étions 24 à avoir fait confiance à dame Météo, nous sommes 24 déçus.

 Brouillard, brouillard et encore brouillard.

 Rien à voir donc rien à dire, si ce n'est ma déception.

 Heureusement que le moral à l'ABRG est inoxydable.

 Quelques parts de tarte et des boissons pour clôturer cette journée et remonter le moral des troupes.

 Merci à toutes et à tous mais je ne suis pas maître du temps.

Noël.

Pour voir les photos cliquez ICI

 

Cabanes de Belle Roche et de la Dreyre – Valbonnais.

  

   Comme la météo l'avait prévu, en arrivant à Valbonnais le soleil était là. Très haut dans le ciel. Seul petit problème, entre lui et nous, une belle tranche de brouillard s'était glissée.

   Qu'à cela ne tienne il en faudrait plus pour décourager les randonneurs que nous sommes. Nous voilà partis. Nous empruntons une large piste, bien entretenue. Après Bourchany et les Sauvons, la pente devient raide, très raide. La montée en sous-bois vers la montagne de Côte Belle se poursuit entrecoupée de petites pauses pour reprendre son souffle et enlever une couche, ou deux.

   Nous voilà dans le brouillard. Est-ce désagréable de marcher dans le brouillard ? Non, pas du tout. Il nous fait découvrir des choses auxquelles nous n'aurions pas attaché d’importance sous le soleil. Tout préoccupés que nous aurions été à essayer d'apercevoir des choses plus lointaines. Aurions-nous remarqué ce beau rocher recouvert d'une épaisse mousse bien verte. Cet arbre magnifique qui a la tête dans les nuages, aurait-il attiré notre attention ? Et sous le soleil aurions-nous vu cette salamandre ?

   Le sentier qui monte vers la cabane de Belle Roche est magnifique. Même dans le brouillard.
   Notre guide va shunter le passage par le col du Plan Collet. Par erreur, ou intentionnellement...
   Nous voilà arrivés à la cabane de... interrogation Belle Roche sur les cartes IGN, et Côte Belle, inscrit sur la porte. Jolie cabane bien rénovée, avec table, chaises, et un poêle à bois.
   Le sentier part maintenant à flanc sur la montagne de la Dreyre, pour rejoindre 2km plus loin la cabane du même nom. Là encore deux écritures différentes Dreyre sur les cartes et Drayre sur les panneaux indicateurs.

   Pas assez de place ici pour notre repas de midi, mais Noël nous a réservé un bel emplacement, plus spacieux, juste un peu plus loin. 
   Et là non plus le brouillard n'a en aucun cas entamé la bonne humeur, le partage, et la convivialité de notre casse-croûte.
Évidemment pas de sieste. Hélas diront certains. D'autres ne diront rien mais penseront, tant mieux... 
   Jolie descente en lacets dans la forêt sous la Tête de l'Aiguille. Tout en bas comme il est tôt, certains pourront en profiter pour ramasser quelques châtaignes. 
   Arrivés aux voitures la journée n'est pas finie. Il y a encore le gâteau d'Élise et les boissons offertes par Noël et André. Pas de rando ABRG sans partage et convivialité.
   Alors ce serait cela une journée gâchée. Et bien moi des journées comme celle-là j'en redemande, et je ne pense pas être le seul.

 Merci Noël.         Djipi.

Dans le brouillard

Marcher dans le brouillard.

Douces sensations de se trouver nulle part.

D'avoir la tête dans les nuages.

D’une mémoire qui écrit ces pages.
D’un paysage qui se laisserait découvrir
De cette sensualité que l’on aimerait voir venir.

L’esprit nous permet de découvrir
Des choses que le brouillard nous cache.

La méditation réveille la réflexion
Après … le temps fera son tri.

                                               Poème de Sam.

 

Rédigé par A.B.R.G

Commenter cet article

Gilbert 04/11/2016 18:09

Djipi, tu as tout à fait raison; nous avons passé une excellente journée. Il en faut plus pour entamer la convivialité et l'amitié qui règnent à l'ABRG.

Alice 04/11/2016 14:36

Bravo Jean Pierre je suis d'accord avec toi. Nous avons passé une belle journée

Momo 04/11/2016 13:10

Vous qui allez me lire, retenez que cette rando sera à nouveau proposée à l'automne 2017 : je vous la conseille vivement. J'ai adoré cette ambiance digne d' Halloween. Noël, c'était super !