Publié le 30 Octobre 2017

 

Dimanche 29 octobre 2017

Dénivelée environ 1200 m – distance 17 kms – 7 h de marche.

 

 

   Aucun retardataire parmi les 16 participants au départ de la randonnée, en ce jour de changement d’heure ! Il est vrai que chacun a pu bénéficier d’une heure supplémentaire sous la couette.

 

   C’est donc par une température fraîche (2-3°) que nous nous sommes engagés sur le sentier des Bans, au départ du petit village de Rabou (GR 93).

 

   1er arrêt sur le belvédère, toujours impressionnant avec sa vue panoramique sur les massifs du Dévoluy. Une plaque scellée dans le rocher nous raconte l’histoire de ce sentier, vital pour les hameaux de Berthaud et Grangettte. Traversée  sans difficulté du torrent du petit Buëch et montée vers la chapelle de la Crotte de Berthaud dédiée à Sainte Roseline (des fouilles en cours nous donneront prochainement plus d’informations sur la vie des nonnes dans ce lieu aride).

   Pause « casse-croûte ».

 

   Continuation en surplomb de la vallée du petit Buëch (GR de Pays du tour du Dévoluy).

   Nous avons pu voir de près un troupeau de 5 mouflons, puis plus loin sur un pierrier, sous la montagne de Barges, une harde de près de 20 .

 

  Montée vers le col par le passage d’une barre rocheuse bien sécurisée par une lisse.

   Débouché sur le col à 1888 m qui permet une vue sur la station de Super Dévoluy et les sommets opposés (Grand Ferrand, Obiou…). Nous nous sommes refugiés dans un petit canyon à sec et avons dégusté vin d’orange, gâteaux, chocolat.

 

  Retour sans attendre, compte tenu du vent frais. Petit raccourci imprévu à travers les genêts et les herbes sèches qui ont valu, à certains, glissades sans gravité et fous rires, pour rejoindre les ruines de Berthaud et le torrent. Retour au parking par le Bois de Lescout, toujours poursuivis par le vent.

 

  Merci à toutes et tous pour votre agréable participation et merci également à Micheline, notre souriante accompagnatrice et Monique, fidèle serre-file.

 

Noël.

 Pour les photos cliquez ci-dessous. 

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 27 Octobre 2017

 

Jeudi 26 octobre 2017.

 

St. CREPIN-Les CHAPINS-L'ADROIT-Les GUIONS

 

   Randonnée d'automne sans difficulté, un peu longue, avec un beau soleil et un éclairement permettant de voir au lointain tous les sommets environnants.

 

   Nous étions 31 pour observer la maison des ancêtres de F. CHOPIN , trois hameaux désertés par leurs propriétaires agriculteurs ( existence trop difficile), mais occupés à nouveau en période estivale.  Et enfin la forêt de genévriers thurifères unique en France par sa superficie et la dimension de certains végétaux.

  Merci à toutes et à tous pour cette joie " communicative ". A Gilbert serre file bienveillant, efficace, et de surcroît quel excellent pâtissier. En concurrence avec Murielle et Alice. Sans oublier bien sûr nos photographes qualifiés, Éliane, Jean-Pierre et Gérard.     RB

 

 

  Pour les photos cliquez ci-dessous. 

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 24 Octobre 2017

 

Lundi 23 octobre 2017

 

   La montagne de la Baume par le “Trou d’Argent”

  Dénivelé: 750m. Temps de marche : 4h30

 

   Nous sommes 14 au départ et pour certains d’entre-nous c’était une première.

   Avec un ciel dégagé par le Mistral nous prenons le sentier bien entretenu, au milieu d’une forêt  de pins et de cèdres majestueux .

   Le tracé situé sous la falaise calcaire est agréable, les faux plats alternent avec des pentes un peu plus soutenues.

   Quelques échelons et un câble nous facilitent l’accès de la grotte. Munis de lampes nous parcourons la cavité; debouts, courbés, accroupis ou à genoux selon la hauteur (sous plafond) et les possibilités de nos articulations !..

   Par les fenêtres, le panorama sur la vallée du Jabron s’offre à nos regards.  Sortis par la chatière, nous progressons sur les passages délicats sécurisés par des câbles et soutenus moralement par les “piliers” de l’amicale.

   Parvenus sur la crête un agréable sentier serpentant au milieu des buis et des chênes nous conduit au sommet. En surplomb sur Sisteron et sa citadelle nous bénéficions d’une vue à 360° sur les vallées, les villages, les pentes boisées aux couleurs d’automne et les sommets coiffés par la première neige.

   La descente se fera par le versant nord de la montagne à travers une forêt de feuillus colorés pour aboutir sur la route de St Geniez et ensuite rejoindre la Baume en admirant au passage le clocher lombard de l’église St Dominique (XIIIe siècle) et l’église romane de St Marcel.

   Merci à vous tous pour cette agréable journée et en particulier à Robert pour ses conseils judicieux, à Gilbert qui m’a soulagé du poids des accessoires obligatoires (trousse, radio, appareil photo, etc.) sans oublier Jean Pierre pour les superbes photos.

Marie-France.

 

 Pour les photos cliquez ci-dessous.

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Val de Durance

Publié le 22 Octobre 2017

 

VENDREDI 20 OCTOBRE 2017

 

   Rendez-vous incontournable en cette période à la Chapelle en Valgaudemar : c’est le « repas de la chèvre ».

 

   38 participants se sont retrouvés à l’Auberge des Aupillous pour ce fameux festin ; un bon moment de partage et d’amitié.

 

 Momo du Valgo

 

 

Pour voir les photos cliquez ci-dessous.

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 20 Octobre 2017

 

RANDONNEE pédestre du JEUDI 19 Octobre 2017

Balcon de Sainte Colombe – Col Saint Ange

700m de dénivelé – 5h de marche – 20 participan(ts-tes)

 

 

   A 7heures 30, nous quittons le parking « Piscine », direction la Route des Princes d’Orange et plus précisément le village de Sainte Colombe où nous garons les voitures. Après un début plutôt « cool » nous nous engageons sur le P.R. très pentu, conduisant à la crête de « Teyrac ». Il est presque 10 heures et nous faisons une pause « casse-croûte » . Nous repartons courageusement ; notre progression toujours en forte déclivité est perturbée par une épaisse couche de petit bois négligemment laissée par des forestiers et qui masque notre sentier. Peu importe, nous voilà à la crête, véritable belvédère.

  Une descente progressive et nous retrouvons la forêt de Beynaves où a été construite une aire d’accueil et de promenade réservée aux personnes à mobilité réduite.

   Après une halte en ce lieu, nous repartons sur le GR 946 et 35 minutes plus tard nous voici au col Saint Ange où nous nous installons pour le pique-nique, toujours assorti de diverses sucreries.

   Une brève sieste, nous repartons en empruntant un sentier sur la crête de Chabre bien tracé, quelque peu rocailleux mais bien agréable par le panorama qu’il nous permet de découvrir.

   Arrivés au Pas de Sainte Colombe, nous quittons la crête pour descendre sur Sainte Colombe où nous attendent les voitures.

   Randonnée variée et très agréable sous un ciel parfois un peu couvert mais avec une température très clémente, et toujours dans la bonne humeur et la convivialité, comme d’hab. à l’ABRG.

   Merci à toutes et tous pour votre participation et votre bonne humeur.

   Merci également à Gérard éminent photographe et à Robert dévoué serre-file.

Gilbert

 Pour les photos cliquez ci-dessous.

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié le 16 Octobre 2017

 

Lundi 16 octobre 2017 Col du Festre – Col des Aiguilles par le Haut Bouffet

par Michel et Christine B sur une idée originale de Jean-Pierre R

 

    La météo a prévu une journée exceptionnelle....tant mieux pour nous.

   Passé le col du Festre, nous empruntons la piste qui part sur la gauche et nous nous garons près d'un parc à moutons où un magnifique chien à la queue tire-bouchonnée – berger d'Anatolie – surveille son troupeau.

   La troupe prend la direction de Bachassous, à la citerne près de la cabane, à gauche toute pour monter hors sentier au Chauvet ( 2062 m ): superbe vue sur le Serre de Chazal, la Tête de Garnesier ....et de l'autre côté le Grand Ferrand, Rocher Rond, l'Obiou et tout au fond....On ne va pas tout vous citer!!

   De tous bords les sommets se découpent sur un ciel bleu limpide, quel bonheur.

   A présent les passages en crête ou un peu à droite ou à gauche pour éviter les gros blocs de rochers : Col de Dame (1933 ), Tête de Merlant, crête du Vallon.

   La même question revient souvent : mais par où allons-nous passer????

   Pas de souci ça passe là !!!! Un couloir....Une petite vire qui rappelle "les forcelles des Dolo" pour arriver au collet avant le Haut Bouffet ou l'Aiguille (2161 ) dernière montée hors sentier....vent frais, les 3 Becs tout au fond...Ce n'est pas là que le restaurant a été réservé.

   Un peu plus bas , après le collet et l'amorce de la descente vers le Col des Aiguilles, un lieu charmant nous accueille : soleil, pas de vent, coin idéal pour festoyer ( vin de griottes, chocolats, gaufres, palets bretons.....)

   Poursuite du sentier pour rejoindre le col des Aiguilles (2003 ), puis descente par le GR 94, GR de pays autour du Dévoluy ; nos yeux se portent vers le Collet si souvent emprunté en raquettes, mais ce n'est pas par cet itinéraire là que nous rentrons. C'est au-dessus de la cascade de Saute Aure (vous avez dit cascade??) et de la cabane de la Rama (sentier classique d'été) que nous passons.

   Bientôt la cabane du matin , par derrière cette fois et un peu plus bas nos voitures qui nous attendent....une dernière pastille avant de se quitter pour rejoindre la capitale douce ou ses environs.

   Merci à celles et ceux qui nous ont accompagnés. Ch.B

Δ 900m / 12 km / 5h30 de marche / 23 participants (es )

 Pour les photos cliquez ci-dessous. 

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Dévoluy

Publié le 14 Octobre 2017

 

Jeudi 12 octobre 2017

 

500m de dénivelé, 10,5 km, 4h30min de marche

 

   Ce jeudi 12 octobre, fut vraiment une journée de chance : soleil, pas de vent, de belles couleurs d’automne (que nous avons pu admirer tout au long de la balade) et 29 participants de bonne humeur en forme !

   Départ à 9h15min depuis la route qui va de Sisteron à RIBIER. Afin d’éviter d’emprunter cette petite route à pied pour notre retour. Donc petite navette avant le départ.

   Nous sommes montés jusqu’au col de la Mairie, puis nous avons rejoint la crête du Mollard en suivant tranquillement le GR qui monte très fort à cet endroit.

   Pendant un moment, deux chiens de chasse (avec antenne radio) nous ont accompagnés … et leur maître avec !

   Nous avons piqueniqué sur la crête près du passage de la ligne de gaz qui est enterrée.

   Ensuite nous avons fait un petit arrêt pour admirer la vue à 360° et identifier certains sommets que des marcheurs de longue date connaissaient.

   En poursuivant les crêtes, nous avons plus ou moins regardé les panneaux explicatifs posés par NATURA 2000 concernant les animaux, les plantes, les chaines alimentaires, et la protection de la nature. Puis nous avons atteint la table d’orientation du Mollard entourée de ses tables de pique-nique et du refuge du même nom.

   Enfin nous somme redescendu en suivant le sentier botanique. En chemin, une photo de Sisteron de 1890 installée près d’une très belle vue sur la ville, nous a permis de constater que la vieille ville était bien conservée. Et nous sommes arrivés à 14h45 derrière la gendarmerie où nous avons attendu nos chauffeurs pour rentrer sur GAP.

N. PARIS

 Pour les photos cliquez ci-dessous.  

Pause photos.

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Val de Durance