Publié le 31 Juillet 2012

   Le Grun de St Maurice 

 

   Maison forestière des Vachers. Huit heures. Le temps est parfaitement dégagé. Nous sommes dix à vouloir en découdre avec les pointes acérées des arêtes du Grun.

 La course démarre sur un sentier de découverte facile et fleuri d’Epilobes. Le rythme est lent ; il faut garder des forces intactes pour les vires du sommet. Au sortir de la forêt, le sentier qui monte au col en traversant des pierriers bien stabilisés est long mais bien tracé.

Les jambes sont fraîches en arrivant au col où une petite restauration s’impose.

 A la vue de la croupe très pentue qui nous attend, deux d’entre nous décident de rester au col.

 C’est donc un groupe réduit de 8 qui entreprend l’ascension de cette pente herbeuse et rocailleuse au bout de laquelle une chaîne providentielle nous permet de franchir une petite barre rocheuse et nous donne accès à un entrelacs de dalles faciles à gravir en escalade.

Le moral tient bon mais les muscles commencent à tirer.

 Quand on arrive à la première partie sommitale, la crête terminale présente une succession d’arcs rocheux agressifs et peu engageants. Les passages ne sont pas visibles et trois d’entre nous, sagement, décident d’en rester là.

 Avec une grande prudence, nous cherchons les meilleures prises de main dans ce dédale de vires et de brèches. Les croix du sommet sont enfin rejointes par notre groupe de 5 téméraires.

 La visibilité est parfaite à 360°, du plateau de Bure au Grand Veymont.

La redescente, très précautionneuse, se fait en regroupements successifs jusqu’au col où nous prenons repas et détente en commun avant un retour tranquille vers le parking.

 Chacun aura pu profiter à son niveau de cette randonnée aux difficultés progressives.

 

les photos              https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20120730GrunDeStMaurice?authkey=Gv1sRgCPCMvcbXvMXmWg

100_6356.JPG

100_6399.JPG

100_6406.JPG

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 26 Juillet 2012

 

 Jeudi 26 Juillet 2012 - Randonnée aux lacs du massif                 des Estaris – Roc Diolon – Lac des Pisses.          

 

Sous un ciel radieux, dès 6heures30, 27 marcheurs matinaux ont pris la direction de d’Orcières-Merlette 1850 que nous avons rejoint vers 7heures15. 

A 7heures30, nous entrons « dans le vif du sujet » en nous engageant sur la piste partant de la gare de départ du télémix de Roche Rousse.

Après quelques montées, nous découvrons le lac des Sirènes, puis en continuant, le lac Jumeau, le lac Profond , le lac Long au bord duquel nous faisons la pause « casse-croûte ».

Nous repartons en direction du lac des Estaris qui constitue une réserve d’eau contribuant à l’alimentation en eau potable d’une partie de la station de Merlette, ainsi qu’au fonctionnement des enneigeurs.

Comme prévu, notre groupe se sépare pour deux itinéraires différents aboutissant au même lieu - le lac des Pisses – ou tout le monde se retrouvera pour le pique-nique :

- le 1er groupe (14 personnes) conduit par Robert BERNARD a rejoint directement

ce dernier lac en empruntant le sentier situé en aval de celui-ci.

- le 2ème groupe (13 personnes) conduit par Gilbert COUSIN, a continué l’ascension vers le col des Estaris ou de Freissinières, puis vers le Roc Diolon (3060m) avant de redescendre en direction du Lac des Pisses où nous attendait le premier groupe.

Tout le monde a été ravi de trouver une source d’eau très fraiche en bordure du lac, d’autant que le pastis lui aussi était présent (consommé avec modération).

Après un repas agrémenté de multiples douceurs et d’une petite sieste, la totalité du groupe repart en direction du lac des Estaris puis descente sur Merlette que nous avons pu découvrir en surplomb.

A l’arrivée à la station, une surprise nous attendait  car nous avons été conviés à un rafraichissement et une collation fort appréciée – merci beaucoup à Robert et Lydie.

 

Randonnées très agréables sous un soleil radieux – toujours une excellente ambiance, « comme d’hab » à l’ABRG.

 Les Photos - https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20120726LacsDesEstarisEtDesPisses?authkey=Gv1sRgCL_nzKHByrKimAE

 

Image_16.JPG

Image 44

Image_40-1.jpg 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 22 Juillet 2012

  Pas du Follet et tour de la Crête d’Anne  

 

    En ce dimanche 22 juillet nous avions au programme : Pas du Follet et tour de la Crête d’Anne.

Huit participants : quatre hommes et quatre femmes !

Beau temps, température idéale, paysages magnifiques, spacieuse salle à manger avec gazon moelleux et vue panoramique (pâté, gâteaux et chocolat …). Sieste, flânerie, beaucoup de discutions et des explications très abondantes et intéressantes de notre serre-file qui connaît le coin comme sa poche !

Un grand merci à Alain pour le sérieux dans l’accomplissement de sa tâche de serre-file.       N. P.

https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20120722LaCreteDAnne?authkey=Gv1sRgCMu_p7iMr8eq8gE

Photo0208.jpg

Photo0218

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 22 Juillet 2012

  Info rando du 22 juillet 2012  

 

 Pour la sortie du 22 juillet à la crête d'Anne, il était annoncé 700m de dénivelé.

Or après reconnaissance faite, il y aurait environ 850 m, avec la possibilité d'en faire un peu plus ou un peu moins en fonction des participants.

Mais il faut se préparer psychologiquement à faire 850m !!!

Nous irons calmement et régulièrement pour faire une rando "douce" pour tous.

A bientôt .  Nicole.  

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Informations

Publié le 21 Juillet 2012

 

   Lucifer étant absent... 

   3 jours au Paradis sur les Via Ferrata du Diable. 

 

Mercredi 18 juillet. Jour 1

 

Départ de Gap 6heures, destination Aussois pour les 6 participants à cette sortie via ferrata. Arrivée au camping municipal de Bramans vers 10heures.

Le reste de la matinée sera utilisé pour notre installation.

Après le repas de midi il est temps de passer aux choses sérieuses, direction la Redoute Marie Thérèse pour établir un plan d'action.

Pour cet après midi ce sera la Montée au Ciel. C'est la plus connue des via ferrata du Diable car on l'observe toute entière depuis le belvédère de la Redoute Marie-Thérèse. C'est aussi la plus haute : elle culmine à 200m au dessus de la rivière Arc.

D'un niveau progressif, elle franchit l'athlétique dévers des Hirondelles, puis l'aérienne traversée de l’Écaille Décollée et se termine dans une meurtrière du fort Victor Emmanuel.

 

Départ : Pont du Diable - Longueur totale :450m – Dénivelé : +120m – Hauteur : 200m – Durée du parcours 1à 2h ( pour nous 50mn ) – Niveau : Difficile +.

 

Après un temps de repos, nous enchaînons par la Descente aux Enfers et la Montée au Purgatoire. Ces deux parcours sont indissociables.

C'est d'abord une belle descente au fond des gorges de l'Arc, peu difficile, qui s'accentue pour devenir athlétique juste avant l’impressionnante passerelle des Enfers.

La montée au purgatoire s'élève alors dans une belle paroi de quartzite et s'achève dans la féerie des eaux de la cascade du Nant .

(hauteur des chutes : 80m)

 

Départ : Batteries basses du fort Victor Emmanuel – Longueur totale : 450m

(+ 350m de sentier) – Dénivelé : Négatif 170m, positif 120m – Hauteur : 120m – durée du parcours : 2à 3h (pour nous 1h15) – Niveau : Difficile +

 

Voilà une journée bien remplie. Retour au camping douche repas du soir, promenade et « dodo »

 

Notre camp de base au camping municipal de Bramans s’avèrera un choix idéal. Situé à 4 km de la Redoute- Marie-Thérèse il permet de rayonner sur l’ensemble des via.

 

Jeudi 19 juillet . Jour 2

 

Après un copieux petit déjeuner, il faut prendre des forces la journée sera longue, départ pour la plus difficile des Via Ferrata du Diable : Les Rois Mages.

 

Assurément le plus spectaculaire des 7 tronçons. Ce parcours comprend

3 passerelles : la passerelle Gaspard (pont népalais) la passerelle Balthazar (pont de singe) et enfin la passerelle Melchior de 83 m ( la plus longue passerelle au monde, en via ferrata ). Un passage déversant très long et très athlétique après la première passerelle viendra à bout de quelques participants. Ce qui ne les empêchera pas de franchir à deux reprises la passerelle de 83 m.

 

Départ d'Avrieux – Longueur : 300m – Durée du parcours : 1h à 2h – Niveau :Très difficile + Un vieux fou fera même un deuxième tour en 12mn)

 

Retour au camping en fin de matinée pour le repas de midi. Pas le temps de faire la sieste le parcours de cet après-midi est long et la marche d’approche également, le Chemin de la Vierge.

 

La traversée de l'Annonciation, assez aérienne, franchit une paroi de schiste compacte. La descente de la Visitation s'achève par une échelle originale. Finalement, l'impressionnant et difficile ressaut de l'assomption mène à la superbe passerelle de la Vierge qui surplombe la cascade du Nant.

 

Longueur totale : 1100m – Dénivelé positif et négatif : 100m – Durée du parcours : 2à 3h – Niveau : Assez difficile à difficile +.

 

Retour au camping pour notre deuxième nuit.

 

Vendredi 20 juillet. Jour 3.

 

Après le petit dej' il faut commencer à plier les bagages, histoire de s'avancer un peu pour cet après midi, car on devrait quitter le camping avant midi.

Il reste une via à faire, la Traversée des Anges. La première partie descend dans une belle succession de vires et s'achève par la vertigineuse traversée des Séraphins. Cette traversée se poursuit, beaucoup plus physique dans la seconde partie. Une descente facile mène à un ressaut athlétique, qui conclut la via non loin du Pont de Diable.

 

Départ: Belvédère de la Redoute Marie-Thérèse – Longueur: 360m – Dénivelé: négatif 40m - Hauteu:100m – Durée du parcours : 1 à 2 h – Niveau : Difficile et Difficile +

 

Il est 10h30 et tout le monde en redemande, alors un deuxième tour vers la Montée au Ciel qui débute juste de l'autre côté du pont.

 

Arrivés en haut une petite visite du fort Victor Emmanuel s'impose. Quelques photos et il faut penser à rejoindre les voitures. Retour au camping, pliage des tentes casse-croûte et en route pour le retour.

 

La sortie via ferrata à Aussois se termine. Nous avons passé trois jours de rêve.

Nous sommes Monté au Ciel, Descendu aux Enfers, puis re'Monté au Purgatoire. Nous avons rencontré les Rois Mages, croisé la Vierge sur son Chemin et traversé les vires avec les Anges.

Mais nous n'avons pas vu le Diable, il a sans doute eu peur en nous voyant arriver!!!  JP R. 

https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/21072012?authkey=Gv1sRgCMmv2byat9zhQw

DSC00045

DSC00143.JPG

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 19 Juillet 2012

  La Gourette  

 

 

   Nous sommes partis à 12 "+2" en direction du Lauzet sur Ubaye sous un soleil radieux qui nous promettait une belle journée. Les voitures garées au dessus du Pont Romain nous montons par un chemin régulier à l'abri des pins.

  On profite des éclaircies pour admirer le Lac du Lauzet, de plus en plus petit, la montagne de la Blanche et la vallée de l'Ubaye. Nous voilà au premier village en ruine (sauf une maison) Dramonasc 1262 mètres.

   Le chemin continue le long d'un haut mur en pierre et ne peut s'empêcher de penser à tout le travail que cela a représenté. On poursuit par un autre hameau en ruine avec de belles voûtes et un curieux grenier suspendu entre deux maisons. Le Hameau de la Lauze 1483 mètres est tout concentré sur une petite pente. Tout est en ruine.

   Ensuite les arbres se raréfient est on débouche sur les alpages de la Gourettes, 1823 mètres. Les ânes sont contents de notre visite et sortent de leur écurie .

   Sur les crêtes on admire la branche Ubaye du lac de Serre Ponçon, la Tête de Louis XVI, la tête de la Vielle, la Gipière, l'Aupillon etc... et les brebis en train de chaumer. On apprécie la petite brise qui nous rafraichit de temps en temps car on commence à ressentir la chaleur du soleil et il faut encore monter jusqu'au « Trou du Duc » 2041 mètres.

   On choisit de redescendre plus bas à l'ombre des mélèzes pour la pause repas. Une courte sieste et on repart jusqu'à l'arrêt cascade. L'eau était bonne et bien rafraichissante avant la descente dans la vallée.

   Merci à Jean louis pour cette super rando originale et varié. Mady

https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20120716LaGourettes?authkey=Gv1sRgCIyc_Nqzid2cHg053.JPG

059.JPG

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 19 Juillet 2012

 Randonnée à la TETE DE BOURSIER (Claret) 

       Gilbert COUSIN  Jeudi 19 Juillet 2012 

 

 

Sous un ciel radieux, dès 7heures30, 13 marcheurs ont pris la direction de Claret (04) que nous avons rejoint vers 8heures ; nous organisons alors une navette sur Melve (arrivée de la rando).

A 8heures30, nous nous engageons sur le PR en direction de la Tête de Boursier et Melve. Nous longeons alors une clôture haute et dissuasive qui borde une plantation de chênes sous lesquels il y a probablement de « l’or noir », non pas du pétrole mais tout simplement des truffes.

Après quelques montées et descentes ombragées nous faisons une petite halte casse-croûte.

Toujours à l’ombre nous entreprenons la montée finale qui nous conduit à la crête de Boursier ; nous décidons de faire un court aller-retour jusqu’à la Tête de Boursier (1256m) depuis lequel nous avons une vue panoramique sur le Val de Durance et les montagnes qui le surplombent.

En arrivant à ce lieu et comme si nous avions pris rendez-vous, la Patrouille de France nous a offert un passage assorti de son habituel panache de fumée aux couleurs nationales.

Après un pique-nique façon ABRG avec les douceurs habituelles et une sieste réparatrice, nous longeons la crête pour atteindre « Les Croix » (1420m) et nous redescendons sur Melve où nous attend la voiture de Marcel déposée le matin avant le départ.

Tous les chauffeurs ayant retrouvé leur véhicule et embarqué leurs passagers, nous prenons le chemin du retour non sans avoir fait un arrêt  « soif » à Claret où une résidente nous a gentiment offert de l’eau fraiche.

Randonnée agréable - excellente ambiance, « comme d’hab » à l’ABRG. Gilbert

 

https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20120712TeteDeBourcier?authkey=Gv1sRgCPudwfyGlZCu_QE

DSCN3400.JPG

 DSCN3408.JPG

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties

Publié le 16 Juillet 2012

 

La grande Séolane

Dimanche 15 juillet 2012


Le moral est au beau fixe quand notre groupe de dix quitte la cote 1700 du col d’Allos pour s’engager dans la piste du télésiège des Agneliers. L’absence totale d’indications rend la carte indispensable.

Cette partie fastidieuse est vite oubliée quand nous découvrons la puissante façade Est de la Séolane. Elle parait de loin infranchissable mais personne ne s’en effraie tellement la confiance est solide dans le groupe.

Un sentier discret serpente dans la prairie et nous conduit au col des Thuiles au pied de la falaise où déjà deux randonneurs sont aux prises avec les premières difficultés.

Les bâtons sont rangés dans les sacs et l’escalade commence avec prudence. La recherche de prises de mains offre toujours des sensations de contacts plus étroits avec la montagne que chacun savoure à sa façon.

Nous accédons ensuite à un très large plateau rocheux où les cairns nombreux nous orientent vers une étroite brèche surplombant la cheminée qui nous servira de retour.

Des raidillons pentus et souvent escarpés nous donnent enfin accès à la partie sommitale qui nous offre une vue dégagée et plongeante sur vallon du Lavercq où dort son abbaye.

L’inquiétude n’a jamais entamé la gaité de notre groupe même dans la descente de la cheminée où la vigilance est de rigueur.

Un petit coin de prairie protégé par de gros blocs nous accueille pour un pique-nique reposant.

Il ne reste plus qu’à suivre la rive gauche du torrent des Agneliers pour rejoindre le col d’Allos et notre parking.

Une très belle journée où l’enthousiasme a dominé.

 

  Les Photos 

https://picasaweb.google.com/110539922854627498228/20120716GrandeSeolane?authkey=Gv1sRgCPuH8Zqe4o2ULg

 100_6264-copie-1.JPG

    100_6266-copie-1.JPG

 

 

Ecrire et voir les commentaires

Rédigé par A.B.R.G

Publié dans #Sorties